Après quelques hésitations nous décidons de nous lancer dans un petit trek de 20km, le Tongariro Alpine Crossing. On hésitait avec une marche de 43 km sur 4 jours, mais on s’est dit que pour ma cheville vallait mieux tout donner en une journée. On ne sait pas ce que nous offrait l’autre option mais en tous cas, nous ne regrettons en rien notre choix.

⏳ PATIENTER POUR LE JOUR PARFAIT ⏳

Samedi 28 octobre. En attendant la météo favorable pour avoir une vue dégagée, on décide de retourner vers la côte est, du côté de Gisborne. Sur les conseils de tonton René, nous faisons quelques 330 km pour admirer un superbe lever de soleil sur la plage. Qui c’est qui a vu les premiers rayons du soleil le dimanche 29 octobre??? C’est nous! Et oui, nous étions à l’un des points les plus à l’est, donc forcément aux premières loges. La classe! Même les nuages n’ont pas réussi à gâcher le moment.

Les premiers rayons sont pour nous

🔧 C’ÉTAIT PAS GAGNÉ 🔧

Bon, le retour fut un peu plus chaotique…. Déjà c’est moi qui prends le volant, donc ça annonce déjà une péripétie à venir… Ça n’a pas loupé! Après 1h de route, le van tombe en rade….dans un petit village pommé bien sûr! BANG!

Deux maoris viennent rapidement nous aider à pousser le van jusqu’à l’un de chez eux, de manière à ce que Ced jette un oeil sans risquer de se faire écraser. La gentillesse à l’état pur. Déjà ils se débrouillent pour nous trouver un outil manquant (chez un cousin voisin). Ced a d’abord pensé à un problème de bobine, alors notre charmant hôte nous amène chez le garagiste du coin, en prévenant qu’il risquait de ne pas apprécier qu’on l’emmerde un dimanche. En effet, en gros il a donné quelques indications qui se sont avérées inutiles et nous a proposé de venir demain matin au garage.

Et là arrive la femme du pote qui nous a aidé à pousser, avec des bananes et un bidon d’eau et nous dit d’aller voir un des cousins (ils sont tous cousins dans le village) qui aurait sûrement de quoi nous dépanner. Allez feu! Il nous sort 2 bobines d’un tracteur qui ne marchait plus, et hop là! Bon, manque de bol, en fait c’était pas la bobine, mais le rupter dans l’allumage qui avait cassé…

Et là, notre porteuse de bananes repasse avec des soufflés jambon fromage. Elle a dû voir nos joues creusées car on n’avait rien mangé de la journée encore! (Pour les joues creusées je rigole, je me porte toujours bien haha). Et elle essaie de trouver cette fameuse pièce de son côté et nous envoie chez 2-3 autres cousins qui bricolent des voitures au cas où. RATÉ mais en tous cas, merci mille fois pour tous les efforts!

Donc on passe la nuit dans un Free camp non référencé sur Campermate, et on attend le lendemain que les magasins soient ouverts pour pouvoir reprendre la route…

Lundi 30 octobre. Les cousins ont trouvé un meilleur plan dans la nuit. Grammy nous emmène en ville (25 min du p’tit bled) et on trouve un shop, Bingo on a notre pièce ! Pour fêter ça, on a même le droit à un petit dej maori : tarte boeuf/champignon, donut à la crème et bouteille de coca. MERCI, on a besoin de forces pour ……. Prendre la route!!! On en revient pas de toute cette générosité…. C’est avec un pincement au coeur que nous quittons nos compères, pour rejoindre Taupo.

De superbes rencontres

Sur le chemin de Taupo, petit stop à Huka Falls, énorme chute d’eau débitant 200000L/s. Regardez !

On fait le plein de barres de céréales, on prépare notre pique nique, la navette est bookée, le réveil programmé, à nous le Tongariro!

🌋 TONGARIRO ALPINE CROSSING 🌋

Mardi 31 octobre. On l’a fait! C’était magnifique, inoubliable, éprouvant, mes cuisses s’en souviendront à tout jamais, mais nos yeux aussi!

💦 SODA SPRINGS 💦

1ère partie assez facile, pour atteindre une jolie cascade après avoir traversé des paysages volcaniques pendant une bonne heure.

Soda springs

🌋 RED CRATER 🌋

Il porte bien son nom! Un énorme cratère qui se mérite! 2 bonnes heures de montée bien hard, pour atteindre des points de vue indescriptibles alors regardez juste les images….

💎 EMERALDS LAKES 💎

Bon, pas besoin de vous faire un dessin pour la couleur des lacs. C’est juste en dessous du cratère, 10-20 minutes de pente abrupte dans le sable…

Charlène’s style

Trop easy! Je suis tombée qu’une fois sur les fesses! Haha même pas mal. Après y’a les crâneurs comme Ced qui le font en courant…

Et là on ne sait pas où donner de la tête. Le cratère vu d’en dessous, les 3 lacs émeraude, à l’eau cristalline, la vue sur notre chemin déjà parcouru! Allez, on pique nique ici, et en plus le soleil nous offre une petite éclaircie pour encore plus en profiter. Merci beaucoup!

LA DESCENTE INTERMINABLE

C’est pas le tout de monter! Faut bien redescendre maintenant! Allez bim 1000 mètres de dénivelé négatif.

Jusqu’à présent les indications de durée sur les panneaux étaient bien à notre rythme donc on s’y fiait naturelllement… Donc 1h +1h30 ca fait bien 2h30 de descente…. Ouais enfin ça, c’est sans compter les heures de marche déjà dans nos pattes! Donc le panneau indiquant 45 minutes restantes nous a cassé le moral! Surtout le mien… On a rencontré 3 nénettes avec qui on descend, donc on se soutient mutuellement…. Mais mon corps pleure, je sens plus mes genoux, ma cheville, je découvre même qu’on peut avoir terriblement mal à l’aine! Et là on croise un couple, en jean-baskets qui ont même pas l’air de souffrir!!!!

Mais, qu’est ce que vous foutez là??!! Tout simplement un aller retour pendant que nous luttons pour descendre. Ok, respect. Donc, on descend, la tête dans les nuages, à 2 à l’heure en zigzaguant à fleur de montagne, avant de traverser une forêt infinie…..

Ça se voit que j’en peux plus?

J’en peux pluuuuuuus! C’est quand qu’on arriiiiiiive ?????? 17h30 : Alleluia!

Je l’ai fait !!!!!!!!!!!!!!!

Étirements, j’enlève mes chaussures et je crie victoire ! Ced a encore de l’énergie pour aller chercher le van en courant en bas du parking (il voulait pas me faire attendre car les copines de marche avaient leur navette qui arrivait). Moi, je fais pitié à un chauffeur de navette qui me jette en bas.

Nous ne sommes bons qu’à manger des sushis, s’enduire d’huiles essentielles et se coucher en nous délectant devant les superbes panoramas qui nous en ont mis plein la vue! Après un peu de repos ce sera Cap au sud !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Découvrez encore plus de photos du Tongariro Alpine Crossing! RDV dans la Galerie Nouvelle Zélande - Nord

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :