Ah nous y voilà! Depuis le temps qu’on en entend parler… Et ben nous ne sommes pas déçus ! Déjà nous avons le plaisir de faire la traversée en ferry sous un grand ciel bleu, donc une arrivée à Picton réussie!

Arrivée sous le soleil

⛴️ PICTON ⛴️

Lundi 6 et mardi 7 novembre. Nous squattons pendant 2 jours dans un camping du DOC (Department Of Conservation) au bord de l’eau, dans les alentours des Sounds de Queen Charlotte. Au programme détente, pêche (très fructueuse), et petite rando sur le célèbre Queen Charlotte Track que nous ne ferons pas en entier (71km). On se contentera de 12 km, et en partant à midi sans avoir mangé, c’était largement assez!

🌅 WEST COAST FROM NELSON 🌅

Mercredi 8 novembre. Non, nous n’avons pas vu Nelson Monfort ni Nelson Mandela mais la jolie ville côtière de Nelson tout court. Notre plant de basilic attire les gens, et notamment Mike qui nous demande notre secret pour le faire si bien pousser… Ca engage une discussion et hop, on repart avec des spots incontournables de la côte. Nice to meet you mate! We’ll go there!!!

Jeudi 9 novembre. Jolie côte que nous explorons sous un grand soleil encore en suivant les recommandations de Mike.

🌊 TAHUNANUI BEACH 🌊

Grande et belle plage avec la vue dégagée sur les sommets enneigés en face…

Regardez au fond !

🐰 RABBIT ISLAND 🐰

Pas de lapin, vagues trop fortes pour accéder à la plage alors demi-tour et cap au nord vers Kaiteriteri.

🐚 KAITERITERI BEACH 🐚

Plage de sable orangé, points de vue sur les baies, on aime vraiment beaucoup ces paysages… Et vous?

Kaiteriteri

🍇 SEIFRIED VINEYARD 🍇

Paraît que le vin d’ici vaut le détour. Pour en avoir le coeur net, faut goûter! On est pas déçus de la petite dégustation du domaine Seifried. Chardonnay, Pinot gris, Sauvignon qui n’ont absolument rien à voir avec les vins français de la même appellation…et nous sommes agréablement surpris. Avec la cerise sur le gâteau : un p’tit verre de Sweet Agnès, un blanc moelleux qui mérite bien toutes ses médailles. D’ailleurs pour la peine on repart avec une bouteille. (Et aussi un Pinot Gwouis parce qu’un nombre pair c’est mieux). Journée dégustation! On va faire des courses et on se trouve par hasard devant un stand de dégust de cidres, puis de bières! (Mais naaaaaan on est même pas bourrés)

🍏 SPLIT APPLE ROCK 🍏

Tonton René y a été alors nous aussi on y va! Un rocher en forme de pomme coupé en 2 près d’une plage magnifique de sable orangé et noir. (On apprendra par la suite que le sable noir est du fer pur, et le sable orange est en fait du sable noir rouillé!)

Des roches creusées par les vagues pour rajouter une petite touche spéciale, on dit oui! Et en prime, un cormoran qui fait bronzette sur un rocher.

Déformé, mais beau !

C’est une bonne journée, on va se coucher dans un paisible free camp dans les terres.

Takaka Hill

⛰️ TAKAKA ⛰️

Vendredi 10 novembre. On prend de l’altitude pour explorer Takaka. En chemin, petit point de vue Hawkes.

Hawkes Lookout

👻 LABYRINTH ROCKS 👻

Un labyrinthe de roches sédimentaires et de végétation qui a mis quelques millions d’années à se former. Et nous, il nous a fallu quelques minutes pour nous y perdre…. Heureusement que les habitants des lieux étaient là pour nous guider…

💦 PUPU SPRINGS 💦

On aurait pupu s’en passer. Petite boucle de 15 minutes pour voir euuuuh des mini sources d’eau jaillir du sol et provoquer des courants dans le point d’eau. En revanche, l’eau était particulièrement claire!

Clear Pupu Springs

On retourne à notre freecamp, et on croise les doigts pour une bonne météo car on a réservé un tour de kayak!

🌝 ABEL TASMAN NATIONAL PARK 🌝

🛶 KAYAK TOUR 🛶

Samedi 11 novembre. Bon anniversaire ma Lilou chérie! Grâce à toi j’en suis sûre, il a fait un grand soleil toute la journée! Alors une sortie kayak très agréable, avec mer plate et côte ensoleillée.

La météo nous convient : feu !

Destination finale : le split apple rock que nous avons vu hier depuis la plage, avec en prime les explications. Version scientifique, il y avait de l’eau dans cette roche et avec les changements de température et surtout le gel, ça a fendu la roche en deux. Pas très funky, je préfère la légende maorie : 2 frères (dieu de la terre et dieu de la mer) se disputent pour la propriété de l’œuf contenant l’Energie. Ils ne se mettent bien sûr pas d’accord alors se battent… Et pendant le combat, l’œuf se casse en 2, l’énergie est libéree dans les airs, et résultat des courses : personne n’a gagné et l’œuf se transforme en pierre. BRAVO LES GARS!

Split apple rock

Petit dej sur la plage, on va explorer les grottes et on trouve quoi au fond??? Un pingouin!!!! (Le vrai ce coup ci – car au début j’avoue, le ridicule ne tue pas – j’ai confondu pingouin jaune et cormoran….)

👙 COASTAL TRACK PART ONE 👙

Après s’être enfilé un burger aux moules au Fat Tui, on se promène jusqu’à la première plage du parc Abel Tasman. Alleluia, on peut faire péter le maillot de bain! L’eau est bonne, mais j’ai pas pris la serviette donc ce sera bain de jambes ! Le tout dans un cadre idyllique, of course!

En communication avec le héron

La randonnée on se la garde pour demain, histoire de commencer le matin, et non pas en plein cagnard à 14h30…

🚶GREAT WALK 🚶

Dimanche 12 novembre. Les Great Walk, ça se prépare, on doit réserver les huttes à l’avance et tout et tout mais nous, on se décide la veille pour le lendemain! Il reste des places dans les huttes ça tombe bien ! Alors dimanche matin, on fait les courses (miam miam des bons plats déshydratés en sachet), une petite douche et en avant pour 3 jours de marche !

JOUR 1 : Marahau – Anchorage Hut
On démarre à 16h, un peu tard, mais on arrive quand même à rejoindre la hutte à Anchorage avant la tombée de la nuit.

Anchorage Bay


Sur le chemin d’Anchorage


Une baie parmi tant d’autres

Quelques détours à droite à gauche et notamment le Yellow Point, où Ced trouve un nid de cormorans! La chance! Et dire que moi je suis restée en haut…..pfffiou !

On a juste eu le droit à quelques gouttes pour finir et nous faire accélérer les derniers pas… Allez on a bien mérité des pâtes carbo déshydratées qui n’ont absolument pas le goût de carbo (et même à peine de pâtes d’ailleurs!), une nuit de sommeil et on espère que la pluie va se calmer demain!

JOUR 2 : Anchorage – Bark Bay

Lundi 13 novembre. A 13h30 cette fois ci on décolle de la hutte, l’estomac plein (ou pas) de pâtes déshydratées (re miam!) et en avant pour les 13km de la journée! Voilà nos images du jour!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On en a plein les genoux, les pieds (surtout Ced avec ses ampoules de la mort qui tue mais fallait écouter sa chérie qui disait de prendre des chaussettes techniques), le dos (surtout Ced qui porte le gros sac à dos tout seul tellement il est gentleman), mais on tient le coup, il nous reste encore une journée! Et on est quand même sacrément récompensés par les paysages!

JOUR 3 : Bark Bay – Awaroa Car park

Mardi 14 novembre. Cette journée aurait mérité un article à elle seule mais on va essayer de résumer.

Dernière ligne droite! Les pieds de Ced sont emmitouflés dans un pansement fait avec soin par un papa kiwi en rando avec son fils. Ensuite les gens de la hutte hyper sympas nous ont filé un tas de pansements et bandes au cas où il fallait le refaire! (Évidemment on avait tout ça nous aussi, mais dans le van!) 10h30, on décolle – Ced ne sent plus ses pieds, donc ne sent plus ses ampoules. Ça va le faire! On vous cachera pas que cette journée de marche a été difficile : les pieds, les mollets, les genoux, le dos. On prend un petit anti inflammatoire mais on se demande s’il va trouver son chemin dans notre petit corps!

Quelques 14km plus tard, nous apercevons le parking !!! ALLELUIA! Y’a juste à traverser la plage, et ça tombe bien c’est marée basse! Ouais ouais…….sauf que y’a bien quelques passages dans l’eau glacée, les sables mouvants, la boue… Une arrivée royale! Donc je vous explique pas comment Ced a jonglé….

Et là vous vous dites soulagement? Nous aussi on aurait bien voulu se dire ça, en se posant pour rincer les pieds et changer le pansement. Mais à la place, c’est une attaque de fucking sandflies. Les sandflies, ce sont les moustiques mais en pire ! Ils font pas de bruit, quand on les sent nous mordre c’est trop tard et ils se déplacent en colonie ! Et après ca gratte pendant 10 jours! Donc on lutte comme on peut, on remet nos chaussures, et c’est pas le tout mais faut rentrer à Marahau récupérer notre van!

On nous a dit que le stop c’était facile, ça tombe bien car on voulait pas trop payer 100$ pour un taxi boat (mais avec du recul on aurait même payé 300$!!!). Plus que 91km, trop facile! Alors on marche, et on croise une femme qui travallait ici, et elle se préparait à rentrer mais de l’autre côté de la côte. Finalement, en chemin elle s’arrête en ayant pitié de nous, car sur ce chemin de graviers personne n’allait passer à cette heure là ! Roh ben il est que 16h! Du coup, elle nous propose de camper sur la plage et d’aviser demain mais on n’a ni tente ni bouffe, donc on va tenter notre chance. Merci en tous cas pour les 4km en moins à faire! On n’a plus qu’à marcher (le prochain bled étant à 8km, dès qu’on entend un moteur on tend le pouce et on prie très fort). 2 faux espoirs : une voiture pleine, et un couple de vieux cons qui se marrent en nous passant devant…

Et vous, vous vous arrêteriez non?

Et là, après 2h de marche, un couple d’allemands, Andrea et Andy, nous sauvent! On peut enfin enlever nos chaussures et se reposer à l’arrière du van! Demain, ils mettent leur van au parking où nous sommes garés. Ils avaient prévu de passer la nuit à Takaka, mais du coup ils poursuivent leur chemin pour nous! Alors là vraiment merci! En chemin, petite pause supermarché (retenez-nous on va acheter le magasin!), et on poursuit la route vers Marahau. Et là, vous vous dites que tout va bien, on va arriver à notre van, se faire cuire notre pièce de boeuf et passer une bonne nuit?? Nous aussi on se l’est dit, jusqu’à ce moment. Assise sur la banquette arrière, je vois 2 moutons qui veulent traverser. Je me penche à peine pour les montrer à Andy, ou juste en parler je sais plus trop, mais Andy freine! Normal quoi, on va quand même pas écraser 2 moutons! Sauf que moi je fais un vol plané à travers le siège passager, en essayant de me retenir avec mon épaule, mais mon corps a préféré s’encastrer dans le siège! Apparemment rien de cassé mais j’ai atrocement mal, du mal à bouger le bras et des fourmis dans les mains. Les pauvres sont si désolés mais évidemment je ne leur en veux pas et on arrive quand même à plaisanter et à rentrer au van. On verra demain matin. Leçon du jour n°1 : la ceinture de sécurité sert bien à quelquechose! Leçon du jour n°2 : quand tu pars marcher 3 jours, fais en sorte de réserver un moyen de locomotion pour rentrer !

Mercredi 15 novembre. Ça va pas beaucoup mieux alors direction un centre médical : infirmière, médecin et kiné en même temps. Les ampoules ne sont pas infectées, je repars avec un strap sur l’épaule et je vais chercher de l’arnica, et normalement tout devrait rentrer dans l’ordre d’ici quelques jours…

Je crois qu’on va se reposer un petit peu, non?

Découvrez encore plus de photos de Golden Bay et Tasman Bay ! RDV dans la Galerie Nouvelle Zélande - Sud

Join the discussion 6 Comments

  • Melp dit :

    ouah la vache! c’est pas de tout repos de vous lire… enfin je veux dire de marcher à travers la Nouvelle Zélande…. j’espère que ça va mieux maintenant et c’est vrai que les pansements c’est toujours mieux dans le sac :-)…. Sinon de rien pour le grand soleil du 11 novembre, Lilou vous a tout envoyé…. et nous on a une journée/soirée pijamas entre copines sous des tonnes de pluie. Impossible de mettre le nez dehors…. Alors, pour la peine, j’attends ma carte postale qui viendra rejoindre le Maroc, dans mes toilettes 🙂 mille bisous

    • 2ctheworld dit :

      Hehe t’as raison c’est pas de tout repos! Mais ca fait un sacré paquet de souvenirs déjà! Pour les pansements, ben faut bien faire des erreurs pour s’améliorer n’est ce pas? Et la carte postale c’est difficile de choisir, je pourrais déjà tapisser tout ton salon!!!! Plein de bisous d’amour

  • JACKY dit :

    quel progrès sur le pont !!! bravo et merci pour toutes ces belles photos qui me font voyager sans bouger. Est ce que tu étais du bon côté de la route en faisant du stop ? c’est pour ça que les 2 vieux cons ne se sont pas arrêté ou alors essai en mini jupe. BIZ à vous 2

    • 2ctheworld dit :

      Ouais on n’arrête pas le progrès! La mini jupe dans mon état je ne sais pas si ca aurait été signe de réussite ! Mais bon je note ^^ sinon, on t’a croisé dans une petite voiture jaune, t’aurais pu nous dire que t’étais dans le coin! TON SOSIE MON JACKY

  • Nathalie dit :

    Incroyables ces panoramas ! Vous avez bien peiné pour les dénicher … Et vous êtes tout aussi incroyables car lorsque l’un des deux se remet de ses blessures au pied ou à l’épaule c’est l’autre qui trinque et inversement et le plus incroyable c’est que vous réussissez encore à vous épauler ! Portez-vous mieux Bises à vous deux 😘

    • 2ctheworld dit :

      Ah super tatie jeux de mots! Jamais je n’arriverai à ta cheville! Ouais on est pas mal fournis en anecdotes à raconter déjà! Heureusement qu’on les partage au fur et à mesure! Gros bisous

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :