⏰ L’HEURE DU GRAND DÉPART A SONNÉ ⏰

Samedi 26 janvier. Après plusieurs faux départs, nous quittons Brisbane pour entamer notre roadtrip jusqu’à Sydney, où nous nous poserons de nouveau. Et oui, les rencontres c’est super, mais quand il faut partir, c’est un peu plus difficile… Je vous parlerai plus tard des fameuses rencontres de Brisbane

Nous passons une nuit dans un free camp, ça faisait longtemps !

🌴 UNE PETITE TOUCHE DE FRAÎCHEUR À TAMBORINE 🌴

Dimanche 27 janvier. Direction Tamborine National Park, un petit peu à l’écart de la côte pour faire le plein de fraîcheur des forêts tropicales avant de piétiner le sable brûlant de Byron Bay.

Il a plu cette nuit, donc les couleurs sont éclatantes! Des arbres tous plus beaux et grands les uns que les autres, on se promène au frais, que c’est agréable! Ça faisait longtemps qu’on avait pas enfilé nos chaussures de marche, et ça fait du bien!

Balade en forêt

Y’a juste un petit détail qui dérange au début c’est le concert en plein air des cigales qui ont embauché un ingé son low cost… Après quelques minutes, et surtout dès que d’autres sens sont en éveil on en oublie les cigales….et on kiffe l’ambiance!

Par exemple, nous arrivons à la cascade Curtis sûrement encore plus jolie avec la pluie tombée la veille …

On poursuit notre boucle dans les bois, tout en s’émerveillant devant les arbres millénaires et les oiseaux qui vivent autour…

😎 ON REMET LES TONGS ET LA CRÈME SOLAIRE : BIENVENUE À BYRON BAY 😎

💃Brunswick Heads, pause brésilienne 💃

Un petit fish and chips à Brunswick Heads, petit village juste avant Byron bay. À notre table, 3 brésiliens installés ici depuis 5 ans. Ils nous proposent de venir à un concert de forrò, très populaire et dansant au Brésil. C’est parti! Une bière bien fraîche et on apprécie le spectacle, à la fois sur scène et devant la scène avec tous ces gens qui ont le rythme dans la peau! Même la chaleur ne les arrête pas!!! Spéciale dédicace à qui se reconnaîtra 🙂

🏄 Bodyboard session 🏄

Vous voulez avoir la sensation d’avoir 5 ans et de vous amuser comme des fous dans les vagues ? Achetez un body!!!

En tous cas, nous on adore! Et d’autant plus quand ça fait x vagues que tu laisses passer parce que : « elle a éclaté trop tôt », « j’étais en train de boire la tasse », « je lutte contre le courant et donc j’étais pas prête », « je regarde les autres avancer dans l’eau comme si c’était trop simple »….

Enfin peu importe car quand le moment est venu de surfer sur la vague c’est juste trop coooooool !

Alors on recommence, on marche de nouveau des kilomètres pour revenir au début de la plage car le courant nous a emmené dans le village voisin, on essaie d’enjamber les vagues pour trouver l’endroit parfait, et quand on est KO, on se dit qu’il est temps d’allumer le barbecue 🙂

A taaaaaaaaaable !

Lundi 28 janvier. On remet ça le lendemain, sur d’autres plages et avec d’autres vagues en attendant la fraîcheur du soir pour monter voir le phare du cap.

Bon c’est une énorme averse qui nous rafraîchit donc pour le coucher de soleil on repassera…

On profite quand même de jolis points de vue malgré les nuages, et en bonus 2 kangourous en train de se courir après sur la colline.

On prend donc la route tant qu’il ne fait pas encore nuit pour se rapprocher de notre prochaine étape Red Rock.

🏊 RED ROCK : DESCENTE DE RIVIÈRE JUSQU’À LA PLAGE 🏊

Mardi 29 janvier. Après une nuit dans un camping sur la route, nous voilà arrivés au petit village de Red Rock. Parfois c’est marrant, j’ai mis une petite étoile pour dire qu’il faut y aller mais je ne me souviens plus pourquoi et donc SURPRIIIIIISE!

Rien que pour ça, ça valait le coût !

Nous sommes près de l’embouchure de la rivière et avec le courant on peut se laisser flotter pour rejoindre la plage…Vendu! Body pour moi, bouée pour Ced et un tour d’aqualand gratuit avec un peu moins de chlore et de plastique.

Aucune file d’attente pour cette attraction !

Et talaaaaa! Bonjour la plage aux rochers rouges !

Red rock beach

On se promène dans les alentours, on oublie la chaleur et on admire les paysages…..

Avec du recul …


Et de la hauteur …

ON THE ROAD TO SOUTH WEST ROCKS

Un barbecue et une baignade à Sapphire beach, une pause photo Big Banana et nous arrivons à Nambucca Heads.

Première grosse sculpture trouvée !


Nambucca Heads

👌 SUPER SPOT À SOUTH WEST ROCKS 👌

Nous trouvons un méga freecamp, le Smoke Lightouse Camp à 2 pas de la plage, dans la nature au milieu des moustiques, araignées et possums!

On rencontre un couple de retraités australiens Lorraine et John avec qui on passe la soirée autour de saucisses grillées et bon vin rouge.

Mercredi 31 janvier. Petit dej avec une famille de kangourous, trop mignons et qui s’approchent de nous sans avoir peur… Ça n’a pas de prix de voir les animaux sauvages dans leur environnement naturel !

On a aussi croisé des varans, espèce de gros lézards qui traînent la patte pour se déplacer mais qui peuvent se carapater aussi en 2 temps 3 mouvements.

Ton sur ton le varan

On explore les plages des environs, on regarde les vagues s’éclater contre les rochers et on prend de la hauteur près du phare avant de se la couler douce dans notre camp à observer les kangourous….non on ne s’en lasse pas!

🎂 30 ANS BIEN ENTOURÉS 🎂

Lorraine et John nous invitent à dîner ce soir pour fêter ensemble les 30 ans de Ced! Mais ils n’attendent pas minuit pour lui offrir son cadeau : une cane à pêche télescopique idéale pour le voyage! Très ému de cette délicate attention, Ced s’en va pêcher avec Lorraine et John et moi je fais les photos.

Un poisson pour John, qu’il nous offre et qu’on dégustera le lendemain, et nous rentrons au camping pour passer un très bon moment.

Le poids lourd des phasmes bâtons

Minuit. Happy Birthday Ced! Ça y est le cap des 30 ans est atteint!

HAPPY BIRTHDAY CED !

Jeudi 1er février. On remballe, on dit au revoir à Lorraine, John et aux kangourous et on se dirige vers nos amis les koalas.

🐨 PORT MACQUARIE 🐨

Des koalas en veux tu, en voilà ! C’est LA ville de l’emblématique animal. On y trouve un hôpital où sont recueillis les accidentés de la route, les blessés ou les malades jusqu’à ce qu’ils soient en état de retrouver leur habitat naturel, les forêts d’eucalyptus. Mais il y a aussi 62 sculptures de koalas éparpillées dans la ville, c’est sûrement rigolo, mais nous n’avons pas été à la chasse aux koalas sculptés. Nous prenons l’option « regarder dans les arbres si on en aperçoit certains »

Un petit tour le long de la côte : la digue aux rochers peints, un barbecue avec la pêche d’hier, les plages, un phare…. encore un bon après midi …

NELSON BAY – HAWKS NEST

C’est du côté nord de la Nelson Bay que nous étions pour le dîner d’anniversaire : un excellent resto népalais trouvé par hasard dans le petit bled d’Hawks Nest. Un vrai régal et un gérant qui nous donne tout de suite l’envie d’aller découvrir son pays et sa cuisine 🙂

Curry népalais

En sortant, nous échangeons 3 mots avec Peter, qui ramène un byriani à sa femme, et au final on coupe le moteur pour refaire le monde pendant 1 heure… Ah la la les rencontres, les échanges humains, c’est l’essence même de la vie. On repart chacun avec un grand sourire sur notre visage, ravis d’avoir croisé nos chemins le temps d’une conversation très riche sur les voyages, la vie, les gens, les cultures… Et avec une bonne dose d’humour à l’australienne.

Changement de plan, on va passer la nuit dans un camping du parc national de Myall Lake : super spot entre lac et océan, merci Peter! Heureusement qu’il faisait nuit et je n’ai pas lu le panneau informatif à l’entrée, qui recensait les petits (ou gros) serpents qui traînent dans le coin…. J’ai donc bien dormi 😌

Vendredi 2 février. Réveil sonore avec les dizaines d’oiseaux qui chantent à tue tête, y’en a pour tous les goûts : des jaunes, des rouges, des bleus, des p’tits, des gros, puis aussi des dindons, des canards et des cygnes. Petite promenade dans la forêt tropicale, et nous allons de l’autre côté de Nelson Bay.

Kookaburra haut perché


Lac des cygnes

🐟 PORT STEPHENS 🐟

Petite pêche fructueuse dans la baie de Nelson : youpi on va manger du poisson demain midi! 2 daurades miam miam!

On passe la nuit sur le parking d’une auberge en pleine nature : Melaleuca Surfside Backpackers dans le parc national de Tomaree. Super adresse, personnel très accueillant, installations ultra clean, on recommande à fond! Et les proprios s’occupent d’animaux blessés : et là c’était un bébé kangourou qui traînait 🙂

Samedi 3 février. On aurait pu repartir mais le proprio nous a indiqué quelques spots à faire à Port Stephens alors go!

Petite session body sur la plage d’à côté, One Mile Beach.

One Mile Beach

Petit point de vue sur les dunes, on se téléporte au Maroc, y’a même des dromadaires qui font des balades.

Téléportation dans le désert

Pause barbecue tant attendue pour se péter le bide avec la pêche de la veille!

Un régal !

Et ensuite nous partons marcher pour surplomber la baie, du sommet du Mont Tomaree, après avoir fait un léger détour par le Ocean rock track qui porte bien son nom!

Allez demi tour sur un chemin un peu plus facile d’accès. La vue du sommet est grandiose, pourtant on est pas très très haut …

On redescend, on va voir un dernier point de vue recommandé par le proprio de l’auberge et le temps se gâte. Résultat : un petit arc en ciel pour changer un peu du grand ciel bleu. C’est important la diversité non ?

La pluie qui arrive …


Avant l’arc-en-ciel

NEWCASTLE, DERNIÈRE ÉTAPE

Dimanche 4 février. Se réveiller là, c’est pas mal aussi, genre après avoir ouvert la porte du van.

Camping sauvage

Le seul inconvénient c’est que le bruit des vagues ça donne envie de faire pipi…………😁

Un petit tour vers Civic Park : église, fontaine, jardin et galerie d’art avant de prendre le retour à la civilisation à Sydney.

Civic Park, Newcastle

Découvrez encore plus de photos de notre road trip sur la côte est ! RDV dans la Galerie Australie - Sud Est

 

Join the discussion 5 Comments

  • Nathalie dit :

    C’est tellement agréable de vous suivre des yeux !
    Et ça fait bien plaisir de voir le bonheur dans vos yeux !
    On en prend donc plein les yeux ☺️
    Vous faites vraiment de belles rencontres, quelle hospitalité, quelle générosité ! C’est extraordinaire vu de Paris …
    Bizz

  • JUMEAU dit :

    Coucou les doudous. C’est un régal de vous suivre comme ça. Super ! profitez-en bien ! Bisous

  • Nathalie GAILLOT dit :

    Mais quel régal ces photos et vos récits d’aventure 🤗 merci de nous vendre du rêve !!
    Surtout quand il fait -7 chez nous ☃️😨😁
    Continuez à nous faire partager ce merveilleux road trip 😍 Des bisous 💋💋

    • 2ctheworld dit :

      Je me doute que le contraste est prononcé dans ce cas 🙂 le froid ne nous manque pas pour le moment !! Merci de nous suivre! C’est avec plaisir que nous partageons 🙂

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :