🛠️ BOULOT BOULOT BOULOT 🛠️

Dans notre précédent épisode, vous avez suivi le succès de Ced dans sa recherche de taf, mais pour moi ce fut un peu plus compliqué… Mais alleluia j’ai trouvé !
Et dans quel domaine évidemment? Les crocrodiles ! Faut croire qu’ils me manquent, hein?

— Rappel à ceux qui ne savent pas mais j’ai quitté mon job de responsable de tannerie d’alligators donc forcément ces bêtes là ça me parle un petit peu !!!
(enfin pas tant que cela car ils sont morts en général )

Donc je bosse dans une ferme d’élevage de crocos, plus exactement à l’abattoir (glamour hein?), et je m’occupe principalement de packer la viande de croco pendant que Troy, le « skinner » lui fait la peau ! Âmes sensibles s’abstenir, au début ça fait tout drôle, mais après on s’habitue et puis j’ai même essayé de dépecer un croco, mais autant vous dire que j’ai vite arrêté pour éviter le carnage !

Et puis, il se trouve que le manager de la ferme, Tom, s’est fait croquer le doigt par un croco (les risques du métier) donc j’ai pris son poste temporairement, et là le rythme était légèrement plus soutenu ! Du jour au lendemain, se retrouver derrière le bureau à gérer l’équipe et organiser ce travail qui m’était totalement inconnu jusqu’alors était un sacré challenge. Heureusement que Tom m’aidait à distance, sans quoi le challenge aurait été difficile à relever. Suite à tout ça, Tom est devenu un véritable ami, et se retrouve largement sur le podium de mes plus belles rencontres en Australie.

La fin n’est finalement pas très gaie, j’ai démissionné de cet endroit de fous qui traitent les gens n’importe comment, et étant donné qu’ils n’ont pas été très corrects avec Tom (sans rentrer dans les détails) j’ai choisi de ne plus dépenser mon temps et mon énergie pour ce type de personnes. A l’heure où je vous écris, je ne travaille donc plus et nous avons passé une grosse semaine chez Tom avant de reprendre la route, pour terminer de se préparer dans une ambiance relax et détente malgré les dernières péripéties …
Nous, des péripéties? des contretemps ? Vous y croyez ?

Notre credo c’est qu’il faut toujours regarder du « bright side », alors la morale de cette histoire est que sans cette expérience dans cet endroit de tarés, je serais passée à côté de très belles rencontres, donc le bilan doit rester positif !

Avec Tom on se dit que le karma nous le rendra, un jour, mais en attendant on se boit un petit jus de fruits frais ici et on refait le monde, c’est une atmosphère bien plus relaxante n’est ce pas?

Relax, take it easy

🌜 ET LE SOIR, ON SE DÉTEND UN PEU ? 🌛

« Euh…… NON »

Le soir pendant 3 semaines d’août, j’étais aussi barman au festival de Darwin, donc les journées à 15-16h de boulot par jour, ça existe aussi en Australie ! Mais bon c’était juste une période, et à l’heure où je vous écris je me sens vraiment plus détendue donc la grosse fatigue est derrière nous …

Ce rythme complètement dingue explique mon absence ces derniers temps à vous raconter nos péripéties, j’espère être pardonnée n’est ce pas?

🤔 MAIS AU MOINS CED SE REPOSE ? 🤔

« Euuuuuuuuuuuh, non plus. »

Evidemment du côté de Ced, le rythme était tout aussi soutenu, sachant qu’en plus du boulot, on se rajoute la construction de A à Z de notre 4×4, ce qui fait que côté photos, on ne va pas vous épater avec des panoramas de dingue et des décors paradisiaques de Kakadu ou Litchfield comme promis, car tout tourne plus ou moins autour de voitures, mécaniques et crocodiles.

Mais dans tout ça nous avons fait de jolies rencontres, une fois de plus, et ça met un peu de légèreté dans cette période un peu épuisante. Mais on se plaint pas, ce genre de choses fait pleinement partie du voyage : faut bien gagner des sousous pour repartir de plus belle sur la route et kiffer le road trip ! Pas vrai ?

Donc voici une petite sélection de photos de la construction de notre 4×4, remis à neuf mécaniquement vous vous doutez bien, et aménagé par nos petites mains, enfin surtout les petites mains de Ced bien évidemment ! Il nous reste encore 2-3 détails donc vous patienterez encore un peu pour la photo finale de la bête mais on n’a jamais été aussi prêt du départ ce coup-ci !

🤪 A PART LE BOULOT, ON A FAIT QUOI ? 🤪

Bon quand même depuis le mois de juin, on a fait quelques trucs sympas, parce que c’est la première fois qu’on développe une véritable vie sociale en se « sédentarisant » dans une même ville.

🎆 TERRITORY DAY : FEUX D’ARTIFICE A MINDIL 🎆

Le 1er juillet, c’est un grand jour dans le Northern Territory. C’est le seul jour de l’année où il est autorisé de faire péter des feux d’artifice ! Alors à l’australienne, aucune limite bien sûr, on achète des quantités astronomiques de pétards, et on ne fait QUE ça à partir du moment où le soleil est couché (et même avant !).

Pour nous, ce sera un pique nique sur la plage de Mindil, en bonne compagnie, tout en observant les feux officiels. Grandiose !

Bouquet final

🐊 JUMPING CROCODILE, POUR RESTER DANS LE THÈME 🐊

Nous sommes partis faire cette expérience avec Brook et Lorraine, de Wicked Campers, histoire de s’approcher d’un peu plus près des crocos vivants…. Non, je ne suis pas obsédée par les crocos, c’était avant que je trouve mon boulot.

Impressionnant d’être aussi près de ces animaux, dans un tout petit bateau, dans leur environnement naturel qu’est l’Adelaïde River. Mais après y’a toujours ce côté où ils sont nourris par l’homme, et on est dans l’attraction touristique par excellence avec les bons et les mauvais points. Tout ça me procure donc un sentiment mitigé sur l’expérience. Et si j’avais su que j’allais côtoyer ces bêtes dans mon boulot ensuite……….

Et oui, je me pose des questions éthiques, et surtout après avoir travaillé à l’abattoir et après avoir découvert l’envers du décor. Je remets en cause pas mal de choses aujourd’hui car c’est quand même pas trop la joie … Mais cette réflexion, je la laisse dans un coin de ma tête, et je continue de profiter du voyage pour l’instant. Enjoy the moment !

👯‍♂️ LIFE IS BETTER WITH GOOD COMPANY 👯‍♂️

Sans les copains et les rencontres, Darwin nous aurait laissé un petit gout amer à vrai dire, car on a quand même eu un enchaînement de galères qui nous ont un peu assommées… Mais heureusement, on a réussi à surmonter tout ça avec le coup de pouce de gens tout simplement géniaux.

Donc grosse dédicace à tous ces gens qui nous ont mis du baume au cœur, qui ont supporté nos états d’âmes qui nous ont changé les idées le temps d’un dîner, d’un café ou d’un gros câlin.

Camille, au début on lui a juste vendu notre van, puis elle a bossé avec Ced, et puis on a été des colocs, et ça c’était une super aventure ! Merci de m’avoir écoutée et soutenue pendant ces quelques semaines à Darwin. Bon vent ma belle, et take care !

Thanks to Troy for making my days in the farm much much funnier. And also including me in your family’s life so easily with Shaz and Tayte. I really appreciate the time spent together to let the pressure go :). Thank you as well for the help on the car and the wonderful dinners we had ! I won’t thank you for your punctuality though but I’m sure you’ll understand ^^ You’ve become my special FH of Australia.

Un vrai régal !

Merci à Kévin et Jade, pour leur bonne humeur et leur good vibes. On n’oubliera pas cette soirée au garage à nous aider à la construction du 4×4, et merci pour le super cadre de Kév, qui a mis tout de suite une touche de love dans la chambre. Jade, sans toi, couper du bois et prendre des mesures était beaucoup moins rigolo =)

Quand les copains nous aident @Kev et Jade

Thanks to Brook and Lorraine, Cedric’s colleagues from Wicked Campers, who have had a lot of patience understanding Cedric, and helping him in many ways. Thanks for letting us stay at Wicked a little bit longer, all the advices for the car, the beers shared on the friday’s night, the Jumping Crocodile together and many other good moments shared together !

Happy hour on friday night !

Merci à Betty et Seb, pour les parties de rigolade, la soirée sur la plage pour le Territory Day, le dîner tous les 4 au resto de fruits de mer… Big up à Seb pour avoir permis à Ced d’aller pêcher en mer et de se retrouver un peu. Et puis merci à vous d’être présents dans nos galères, de prendre des news et d’être là, d’être vous.

Merci à Mélodie, la meilleure coiffeuse de Darwin pour les coupes de cheveux au top, et les coups de pouce à droite à gauche. Grâce à toi, je ressemblais à quelque chose après ces quelques mois où mes cheveux ont ramassé ! haha

Merci à Jules, Val et Aline rencontrés au garage suite à des galères sur leur voiture. Les galères ça créé des liens les gars ! Alors à nous tous réunis, on peut dire que les liens sont costauds ! En espérant que nos chemins se recroisent, quelque part ailleurs qu’au Bunnings de Darwin hein? Merci pour votre aide, compréhension et votre générosité débordante. Love love les amis ! Merci aussi à Kév pour ta dispo et ta gentillesse, very much appreciated !

Jess, another beautiful person met at work, and who has became more than a « customer buying meat », much more ! We have had a lot of fun making burgers, sharing a coffee, or just remaking the world together. You’re a beautiful person, good luck for the next few months ! Hope to see you soon somewhere 🙂

Evidemment, vous allez vite reconnaître nos 2 belges favoris, Antoine et Garance, qui méritent bien plus que quelques lignes de remerciement pour cette période traversée ensemble tout simplement. Merci à Garance d’avoir égayé mes journées de boulot, de m’avoir reboostée derrière le bar, merci de m’avoir écoutée, consolée, épaulée, câlinée. Merci à tous les 2 pour l’aide sur le 4×4, merci d’avoir supporté nos états d’âmes, merci d’avoir vu plus loin que le caractère de cochon de Ced sous pression. Merci d’être là, et pourvu que tout se passe bien et qu’on kiffe une partie du road trip ensemble !

Keep smiling baby !

Special dedicace to Daniel, a german guy working with Cedric for the last 2 weeks. Really good person, it was nice to meet you, and we wish you very safe travels and good luck for the rest !

Last but not least, I will never THANK enough the most wonderful family in Darwin, who has done soooooooo much for us. Tom and his wife Veronika, and their lovely children Nina and Theo, without forgetting Sombra their dog. After sharing bad and good things at the croc farm, a really true friendship came out with Tom. Thank for the support, the interesting conversations, the nice messages, the hugs and the trust that you gave me. And thanks to making me smile in any kind of situation, this is such a good strenght ! And above all that, thanks to you 4 to welcome us in your lovely house to relax, and get ready for the road trip. A lot of things happened this week, and sharing all that with you was the brightest side ever ! Thanks for being who you are, doing your best to make us feel at home. Thanks to you, Darwin will leave us a very good memory in our hearts. I hope we will make our paths cross again, somewhere in the world. Muchas gracias del fondo del corazon!

Always look on the bright side

EUH ET SINON C’EST QUAND QU’ON PART DE DARWIN ?

A croire que cette ville aura voulu nous retenir un petit peu plus longtemps que prévu … Donc je ne vais pas raconter en détail toutes les galères et péripéties qui nous sont arrivées et qui nous ont fait reculer notre départ, mais juste quelques unes histoire de vous faire rire un coup, et afin de confirmer la légende qui est qu’on a quand même un peu la poisse! Oui, c’est toujours drôle une fois que c’est passé et que les solutions sont trouvées hein !

💥 ANECDOTES DE VOYAGE, AVEC LES 2C VOUS SEREZ PAS DÉÇUS 💥

La construction du 4×4, ce fut un sacré challenge et il nous en a fait baver ! On va passer sur les 1000 problèmes mécaniques non identifiés au début, la pièce qui arrive mais qui n’est pas la bonne, les 204 aller retour à Bunnings (magasin de bricolage) parce qu’on a toujours oublié quelque chose, le contrôle technique qui ne passe pas alors que nous devons quitter notre logement le lendemain …. Sans oublier que tous ces détails étaient à gérer après nos journée de travail, sinon c’est trop facile, tous les magasins sont ouverts, on a du temps et tout c’est pas drôle.
Pourquoi tant de pression alors que nous sommes en voyage? Car nous avons déjà réservé nos billet d’avion pour continuer l’aventure en octobre et que du coup le timing est assez serré…

On a eu aussi l’épisode du drône. Après avoir failli le perdre au beau milieu de la mer suite à une perte de connexion, il s’est fait attaquer par un faucon, et l’oiseau a gagné. Retour en garantie, tout va bien, c’était large dans les temps ! Ced part à la pêche, et rebelote, mais cette fois-ci tout est bien qui finit bien… Juste un petit peu de stress, juste assez.

Charlène et les voitures ça n’a jamais été une grande histoire d’amour, vous le savez, et si en plus la jauge à essence ne marche plus, je vous laisse imaginer la suite… Une panne d’essence? Trop faciiiiile ! J’aime bien faire les choses 3 fois moi, et encore plus un vendredi soir, 23h30, après le festival, histoire de rajouter un peu de piment dans ma vie ! Alors, une petite promenade nocturne pour aller remplir le bidon d’essence, ça détend, non?

Et sinon, une p’tite panne dans une p’tite côte, avec une voiture automatique, qui ne répond plus à rien (normal le moteur s’arrête me direz vous). Je retiens la voiture avec le poids de mon corps histoire d’éviter de défoncer les voitures qui étaient juste derrière moi…. Et hop, une flopée de gens viennent m’aider à dégager la voiture sur le côté, merci à tous ! Et on en parle, du gentil monsieur qui était à l’avant qui tombe et se retrouve sous la voiture car trop de personnes poussaient à l’arrière ! Plus de peur que de mal, mais encore une petite pointe de stress là vite fait !

Dans la catégorie vrac de l’épisode « vismavieàDarwin », vous trouverez :

– se rendre compte 1h avant de commencer le boulot au bar qu’on a oublié les chaussures à la maison. (et que Ced n’est pas à la maison et c’est lui qui a les clefs)
sentir la viande de crocodile absolument H24 malgré s’être lavée les mains X fois
– aller faire une lessive et repartir avec 50 piqûres de sandflies sur chaque mollet
– recevoir un coup de fil disant que j’étais en état d’arrestation pour fausse déclaration de taxes sur l’année 2016-2017 (une arnaque)
casser ses lunettes de soleil, puis les perdre
– la veille du départ (le vrai pas le faux), perdre la carte bleue dans le magasin…. mais la retrouver juste après
– rater royalement une tarte tatin en voulant faire plaisir à nos hôtes avec un dessert typiquement français…

🍒 Mais la cerise sur le gâteau, c’est du 100% made in Charlène 🍒

Le jour J est enfin arrivé, le 4×4 est fin prêt, tout est rangé, nettoyé, le frigo est plein, la to do list est presque vierge, on dit au revoir, et on se dirige vers la ville pour terminer 2-3 trucs avant de s’envoler vers le parc national de Litchfield pour un premier stop.

Ah juste un truc, on remplit les réserves d’eau et on se rend compte qu’il y a des fuites donc il va falloir réparer ça sans trop attendre, car avec les températures, on fait en sorte de ne pas perdre une goutte d’eau sur la route… Mais on est partis !

Et là, en sortie d’un rond point, la porte latérale en métal avec les escaliers s’ouvre complètement, se plie, et pète les charnières… Ben ouais, ça aurait été mieux de la fermer avec le loquet, quand on prend la route, mais j’ai oublié. Oups ! Donc les dégâts sont importants, et pas réparables en un claquement de doigts pour le coup. Les voisins viennent nous aider à redresser la porte temporairement pour pouvoir la fermer le temps de déplacer la voiture et de trouver une solution. Après de nombreux efforts concentrés, ils y arrivent et on repart chez Tom pour mettre en place le plan B (quoiqu’à ce stade on doit être au plan T je crois sans mauvais jeu de mots).

Retour à la case départ, Tom et Véronika nous accueillent de nouveau, on avait bien dit qu’on se reverrait de toute manière ! Ben voilà, 500 mètres plus tard et 1 ou 2 heures après le faux départ, nous revoilà ! Parce qu’il faut toujours regarder le verre à moitié plein, on se dit que de cette manière on passe encore un peu plus de temps dans la famille de Tom, que ce contretemps nous permettra peut être de se coordonner avec Garance et Antoine, et puis voilà !

Welcome back !

Le lendemain matin, Tom nous donne le contact d’un soudeur qui nous répare la porte aussi bien que possible, et on achète le nécessaire pour refaire le système d’eau tant qu’on y est. Encore de sacrés travaux mais au moins on partira plus sereins.

Avec tout ça, nous prenons une sage décision pour la suite du road trip c’est qu’on oublie la Gibb River Road en entier (une route de 1000kms assez difficile en 4×4), on zappe certains endroits prévus à l’origine, on prend une assurance tous risques et road assistance juste au cas où, et on planifie de profiter de moins d’endroits, mais de le faire sans courir. Il faut une touche de « take it easy » avant de quitter l’Australie.

Donc à bientôt pour la découverte de la côte ouest, avec je l’espère un peu moins de rebondissements 🙂

NB : on est sensés partir demain, mais tout peut encore arriver ….. Le suspense est à son comble !!!!!

Découvrez encore plus de photos de Darwin et ses alentours ! RDV dans la Galerie Australie - Quelques mois à Darwin

Join the discussion 3 Comments

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :