Non ne vous inquiétez pas, je n’ai pas appris à parler malais en 2 semaines. La seule chose que je peux vous dire, c’est que « kuala » signifie « zone de confluence » et « Pulau » veut dire « île ». Donc voilà pourquoi nos lieux de séjour à travers la Malaisie commencent souvent soit par l’un, soit par l’autre.

Ah si, je sais dire « Terimah kasi » aussi (à prononcer trrrima kassi en roulant bien le r), et ça veut dire merci.

🌟 KUALA SELANGOR, LIEU DE CONFLUENCE DES LUCIOLES ! 🌟

Après avoir quitté Kuala Lumpur, nous nous arrêtons à Kuala Selangor, parce que c’est sur le chemin et parait-il qu’il y a deux trois choses sympas à faire, comme l’observation des lucioles. Mouais, ok pourquoi pas?!

⛩️ UN P’TIT TEMPLE, DEUX P’TITS TEMPLES…. ET PUIS S’EN VONT ⛩️

Samedi 24 novembre. Juste avant d’arriver dans la ville, nous nous arrêtons sur le bas côté pour visiter un temple hindou qui est plutôt original. On a l’habitude des temples de toutes les couleurs, relativement similaires les uns aux autres, mais là c’est une autre architecture… Bienvenue dans le temple Sri Shaktan de Bukit Rotan.

Sri Shaktan Temple – Bukit Rotan

Petite visite à l’intérieur, pieds nus bien sûr, on ressort le front coloré, et contents de ce stop imprévu.

Peaceful place

On teste un resto avec vue sur la rivière……..Selangor ! Eau limpide, poissons multicolores, cocotiers…. Euh non, c’est tout l’inverse en fait ! Eau marron, resto pas bon, et tables en plastique. Mais c’est ça aussi l’aventure ! Et l’aventure culinaire, en Malaisie, c’est quand même pas mal corsé !

Allez, on va voir un p’tit temple chinois pour se réconforter. On a cru que c’était un parc d’attractions au début, mais non non c’est bien un lieu de culte chinois.

Qi Jian Xian Shi

👍 TOP 2 DES ATTRACTIONS DE KUALA SELANGKOR 👍

1/ SKY MIRRROR AU PARC DE BUKIT KALAWATI

Un endroit où l’on joue avec la marée basse et le fort reflet qu’il y a sur le sable pour s’amuser à faire des photos en perspective, un p’tit peu comme les déserts de sel en Bolivie par exemple…. Ça aurait pu être sympa, sauf que toutes les réservations pour un samedi soir sont complètes.

Donc ce sera sans nous, et en solution de repli, nous nous baladons dans le parc quand même, avec la rencontre avec nos premiers singes ! Nous sommes donc comme des enfants !

Ils sont vraiment pas farouches, on peut s’en approcher de près, mais bien sûr en faisant attention car ils peuvent être agressifs, enfin surtout certaines races. Et dès qu’on a de la nourriture rien ne les arrête ! Mais, c’est un animal très intriguant et très malin, et nous on les aime bien 🙂

2/ LES LUCIOLES DE LA RIVIÈRE SELANGOR

On se rend à Kampung Kuantan, l’un des points de RDV pour faire un tour de pirogue à la nuit tombée et ainsi observer les lucioles. On l’a fait, voilà ce qu’on peut vous dire. En effet, y’a des lucioles partout, wahou c’est bientôt Noël en plus ! Mais ça casse pas trois pattes à un canard, ni 3 ailes à une luciole.

Bon, vous l’aurez compris, on aurait pu s’en passer. Mais si l’envie vous prend, n’oubliez pas de vous enduire d’anti-moustiques car c’est un bon spot pour ces sales bestioles !

Ce soir, c’est sushis, on prend pas trop de risque pour pouvoir remplir l’estomac de Ced quand même. Et c’est l’occasion pour nous, après avoir bien mangé, de se laisser tenter par le dessert local ! Un mochi au DURIAN !

Fruit local !

Vous connaissez les bonbons surprises de Bertie Crochue dans Harry Potter? Saveur crotte de nez, poussière ou vomi ? Ben le durian, c’est pire ! L’odeur est immonde, et le fruit a le goût de l’odeur si vous voyez ce que je veux dire. Un doux mélange de crème passée (mais genre depuis 3 ans, pas seulement une semaine après la date de péremption), et de vomi tout frais.

Et en plus de tout ça, cette sensation ô combien agréable reste bien troooooop longtemps en bouche …. Mais bon, on a testé, et notre avis est unanime, c’est tout simplement dégueulasse. Allez bon appétit et vive la tarte au citron meringuée, et le millefeuilles !

Et voilà Kuala Selangor, c’est fini et on prend la route vers la petite île de Pangkor, qui nous aura laissé de meilleures impressions, je vous l’assure !

🧘‍♀️ PULAU PANGKOR : 2 JOURS RELAX, DÉTENTE ET FUN 🧘‍♀️

Dimanche 25 novembre. Après une route infernale sous des trombes d’eau, nous nous arrêtons prendre un café dans un p’tit bouiboui local au bord de la route. Compréhension difficile, on essaie tant bien que mal d’obtenir un café et on s’en sort avec un nescafé bourré de sucre et de lait. Bon, déjà c’est pas du durian, ça aurait pu être pire !

La famille qui gère le café est tellement surprise de nous voir là, qu’elle nous demande une p’tite photo souvenir. Ah le langage avec les mains, ça suffit pour échanger !

Le routier de Malaisie

Nous poursuivons notre chemin et garons le bolide à Lumut, où nous prenons notre ferry pour l’île de Pangkor.

🍴BIEN NOURRIS ET BIEN LOGÉS 🍴

Déjà, on se réconcilie avec la cuisine malaisienne, car on a trouvé notre cantine locale : Daddy’s café ! Délicieux, raffiné, relevé mais pas trop, alors on aura testé le poisson frais pêché le jour même (Alu Alu – c’est son nom, il n’est pas emballé dans l’aluminium hein), les currys de tout, les crevettes, les cocktails. Bref, à 50 mètres de l’hôtel, on va pas se plaindre. On déroge une seule fois à la règle pour tester le resto voisin, mais ce fut un échec. Donc, un conseil, lorsque vous trouvez un super resto, essayez toute la carte ! Ne prenez pas trop de risque ! XD

L’hôtel est largement à la hauteur aussi, et il se prénomme « Anjungan Beach Resort ». Tout confort, jolie vue, à 2 pas de la plage Coral Beach, chouette piscine et personnel tip top ! Pour une pause confort dans votre trip, on recommande ! Tout en sachant que les tarifs ne sont pas non plus hors de prix !

Vue du balcon

Etant donné que nous n’avons pas encore récupéré notre rythme (#jetlagquandtunoustiens), nous apprécions d’autant plus le confort de cet hôtel, pour essayer de se reposer tant bien que mal. Ouais, ouais notre vie est dure, je vous vois râler derrière votre écran ! Pour la peine, on va se baigner dans l’eau à 30°, qui, heureusement pour nous, n’était pas si trouble que ça ce jour-là. Mais ce sera notre seule et unique baignade dans la mer, car franchement elle ne donnera pas du tout envie les autres jours, avec les multitudes de déchets qui se déversent sur la plage, et quand on repère l’emplacement des rejets d’eaux usées, ça fait un peu flipper !!!

Là il faut en profiter !

🛵 VISITE DE L’ÎLE MOTORISÉE 🛵

Lundi 26 novembre. A défaut de profiter des activités aquatiques de l’île, nous partons à sa découverte à dos de quad et de scooter, pour le plus grand plaisir de Ced (et du mien j’avoue !). On commence donc par une petite sortie matinale en quad dans la jungle, Ced sur un quad et moi au volant d’un autre avec papa à l’arrière. Ce fut épique pour ma part, avec un presque retournement dans une descente mais au final on aura bien rigolé. Pas d’animal croisé en chemin, mais une végétation bien dense et tropicale, ainsi qu’un petit passage par une plage du nord de l’île ou Ced a pu s’amuser un petit peu.

Trio de pilotes

L’après-midi, on louera un scooter pour 3h et la modique somme de 20RM (soit 4€) et on part faire le tour de l’île en passant par la mosquée flottante Al Badr, le temple chinois Fu Lin Kong et le village de pêcheurs.

La sensation de liberté qu’on a en partant sur un 2 roues, c’est exactement l’une des idées que je me faisais de l’Asie, alors un bon point pour Pulau Pangkor ! Nous n’avons pas pour autant convaincu papa de faire un tour complet à scooter, mais juste une petite course derrière Ced, ok ! Pendant ce temps là, je remonte tranquillement la rue et me régale des sourires et des bonjours d’absolument toutes les personnes que je croise sur mon chemin. Rien que ça, ça remplit une journée !

Même pas peur !

De retour à l’hôtel, on observe une paire de « hornbill », oiseaux typiques de Malaisie et d’Asie du Sud Est, en train de s’amuser dans les arbres au dessus de nous, et nous avons la chance de les voir encore plus près le lendemain matin.

Monsieur le Hornbill

Un petit coucher de soleil et un bon repas dans notre resto adoré, et on aura passé une excellente journée.

Paisible sunset

Il est temps pour nous de reprendre le ferry, après ce séjour super agréable de 2 jours, car la route est longue jusqu’à Penang, notre prochaine destination….

Découvrez encore plus de photos de Kuala Selangor et Pangkor ! RDV dans la Galerie Malaisie - Côte Est

Join the discussion 5 Comments

  • Marion dit :

    je comprends pas pourquoi ce vieux goût de camembert over périmé dans le fond de la bouche ne t’a pas convaincu, comme tous ces chinois qui ne jurent que par les Durians…. Précisons quand même que dans le métro il y a un signe demandant l’interdiction de durian…l’odeur…
    bon challenge non réussi, c’est normal tu étais avec Ced… moi j’étais seule ou mal acconpagnée on va dire…il a eu pité de moi l’imam…
    gros bisous sale cave

    • 2ctheworld dit :

      Hahaha, mais trooooooooop ! Et le signe no durian, c’est pas que dans le métro ! (hôtels, lieux publics) C’est tellement infecte….T’inquiète pour le défi, je sais que t’en auras d’autres encore. Bisous Marez

  • Tika dit :

    Coucou je me lasse pas de lire vos aventures !😄👍 gros bisous prenez-soin de vous, prifitez bien bisous ma belle sœur et mon Titou 😘.

  • Jennifer Rolland dit :

    Merci pour vos articles agréables a lire.
    Je retrouve votre positivisme a travers vos lignes.
    Et ouai j’ai lu le blooooog !!! 😆

Répondre à 2ctheworld Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :