Lundi 24 décembre. La traversée en ferry depuis Siquijor vers Bohol se passe sans encombre. Nous arrivons donc à bon port (de Tagbilaran) et on se dirige illico vers notre hôtel à la pointe sud de Panglao. Merci papa pour cet hôtel, qui vendait un peu plus de rêve sur les photos qu’en vrai, mais on commence à être habitués à cette mauvaise surprise ici… Alors c’est décidé, on arrête les « extras » logement !

Panglao est la petite île qui est dans le prolongement sud de Bohol, et c’est ici que nous séjournerons.

🎄UN NOËL GASTRO (PAS NOMIQUE) À PANGLAO 🎄

Aujourd’hui c’est no limit, c’est normal c’est le réveillon de Noël. Et vu que nos familles nous manquent particulièrement, on décide d’aller manger au restaurant « La Familia » pour le midi. Pour ceux qui n’ont pas suivi la subtilité du titre, on peut préciser que Ced a été malade après son burger …

Allez ce soir, on se la joue sécur’ et on va manger dans un resto « fusion », mélangeant cuisine asiatique, italienne, française : L’éléphant bleu.

Tout commence super bien, installés sur des poufs à siroter nos cocktails et fumer notre shisha.

On passe à table et on opte pour le menu de Noël, qui fait envie sur le papier… Feu ! Je pense qu’on vous l’a déjà dit, mais les philippins sont pas hyper doués niveau restauration : cuisine, service, gestion du timing tout ça tout ça. Donc là rebelote, ils ont été un peu gourmands et ont accepté beaucoup trop de monde et résultat …. on mange froid !

C’était pas extraordinaire, mais c’était pas mauvais non plus, donc on peut dire que c’était pas mal ! Alors oui on salive un peu quand on reçoit vos menus du réveillon et la photo de vos tables en préparation, mais c’est une bonne revanche face à nos photos de mer turquoise et de sable blanc, n’est ce pas?

Et même que la tablée de français d’à côté nous a offert une coupe de champagne pour le dessert ! Nickel parfait !

Le gérant pour s’excuser, nous offre un 2ème verre de vin à chacun, cafés et digestifs, et nous fait même une ristourne sur l’addition, donc nous apprécions le super service client. Autant vous dire que le vrai café expresso italien, c’est un joli cadeau de Noël, après les semaines de Nescafé en poudre…

🌶️ BARBECUE CORÉEN : CHOUETTE DÉCOUVERTE 🌶️

Mardi 25 décembre. On teste le barbecue coréen ce midi : une TUE-RIE ! Apparemment on a mis les pieds dans un resto bien réputé et on confirme à 100 % ! Ced se régale avec le boeuf et moi je ne saurais vous dire ce que j’ai mangé, mais c’était carrément trop bon !

On s’apprête ensuit à faire des kilomètres vers Bohol sur notre 2 roues mais il se met à pleuvoir des trombes d’eau donc on remet ce plan au lendemain. On attend que ça passe, puis on rentre tranquillement à l’hôtel après avoir fait un p’tit tour sur Panglao. Ce soir on mange italien, et cette fois-ci pas de fusion ou quoi que ce soit : antipasti, pizza. Joyeux noël à vous !

😋 UN PEU PLUS DE BOL À BOHOL 😋

Ouais, ok, j’ai déjà fait cette vieille vanne dans l’article sur Moalboal, mais j’suis en panne d’inspi, vous m’en voudrez pas, je radote !

Mercredi 26 décembre. On a déménagé au Bohol Coco Farm, un backpack plutôt stylé avec des bungalows dans la forêt, un espace commun super cosy, des hamacs, des tables en bambou, et …. roulements de tambour ….. une douche chaude ! Alors, c’est bon on signe pour 3 nuits !

Notre petit déj

Les sacs sont posés, en avant pour un bon tour en scooter, et là changement de décor ! On traverse des rizières sur des kilomètres et des kilomètres, les couleurs sont éclatantes, ça change un peu des plages de sable blanc et des cocotiers ! Haha

🐀 TARSIERS SANCTUARY : DES P’TITES BÊTES À TOMBER 🐀

Ce sont donc les plus petits primates du monde, hauts comme un tiers de pouce à la naissance, et maximum 10-15 cm à la taille adulte ! Donc pour les repérer dans la nature, bon courage !

Les tarsiers vivent la nuit, et peuvent se déplacer de plusieurs kilomètres parfois, et une fois qu’ils ont trouvé un bon spot, ils le squattent toute la journée pour se reposer.

Vu qu’ils ne sont pas équipés d’une puce GPS (et heureusement, je plaisante hein) la mission matinale des guides est de repérer leurs spots pour nous y amener ensuite. Ce jour-ci, nous en avons vu 6, et c’était vraiment trop chouette. On chuchote car ils n’aiment pas le bruit, et ils sont tellement peu nombreux (mangés par les chats) qu’on fait notre possible pour ne pas les perturber davantage.

Voilà le plus beau

🤟 SENSATIONS GARANTIES – Entre tyrolienne et ponts suspendus 🤟

Pas de saut en parachute cette année, mais nous allons traverser la rivière de Loboc en tyrolienne avec le Zipline Eco Adventure Park.

Même pas peur, on fait l’aller-retour on est des dingues ! Sérieusement, c’était vraiment fun, donc on recommande ! Même Cédric a adoré alors c’est pour vous dire !

Et puis dans la continuité, on enchaîne avec la traversée de ponts suspendus en bambou, à Sevilla. Quelle idée ! Même s’il y a des câbles d’acier qui soutiennent le bordel, vous connaissez ma passion pour ce genre d’installations, hein…?

Ben voilà, ça n’a pas changé, la preuve en images !

Admirez la zen attitude

On poursuit notre chemin vers la Bilar Forest, une forêt de grands eucalyptus qui se rejoignent en hauteur de part et d’autre de la route et cette fois-ci l’attraction c’est les autres. Les gens sont complètement timbrés, ils se posent en plein milieu de la route avec leur perche à selfie, alors que quelques mètres plus loin, tu peux aller te promener dans cette forêt, et être entouré de ces mêmes arbres. Enfin, une promenade en forêt, avec un sentier de terre, tout ça, c’est pas plus photogénique? J’dis ça, j’dis rien.

On décide de faire demi-tour car nous avons une bonne heure de scoot pour rentrer, et encore 2 journées entières devant nous pour aller plus loin, et voir notamment les Chocolate Hills.

Le scooter c’est génial, mais un conseil équipez-vous d’un cache-nez-oreilles-bouche ou toute autre zone de peau en contact avec l’air car la pollution on en mange ! Oubliés ce matin, je peux vous dire qu’après une centaine de bornes, j’avais littéralement 1cm de crasse sur mon visage. J’ai aussi eu le malheur de me passer la main dans les cheveux… Bref, les gaz d’échappement c’est préférable de ne pas s’en imprégner.

🍫 CHOCOLATE HILLS 🍫

Jeudi 27 décembre. Cette fois-ci bien équipés, on est prêts à affronter les 130 km qui nous attendent pour cette journée !

Totale protection

On se rend donc jusqu’aux Chocolate Hills qui n’ont absolument aucun rapport avec le chocolat, et c’est bien dommage en cette période de fêtes ! Enfin si, la végétation du dôme devient brune en fin de saison sèche, voilà pourquoi elles portent ce nom …

Ce sont en tout 1268 collines, étendues sur 50 km², issues d’une formation géologique assez bizarre : mouvement de plaques tectoniques + érosion + coquillages + coraux = 1268 Chocolate Hills. Pour plus d’infos, je vous laisse consulter votre ami Google. ^^

Donc nous arrivons en haut des marches pour apprécier le point de vue, et là c’est le drame ! Drône interdit après 8h du matin !

Quelques unes des 1268

Ced n’abandonne pas si vite, il nous emmène dans un chemin tortueux à travers rizières, flaques d’eau, étendues de boue (où je dois descendre du scooter et m’en mettre jusqu’aux chevilles) et nous enfin LE super spot !

Rizières au bord de route

PANGAS FALLS

Sur le retour on s’arrête aux Pangas Falls mais on aurait pu s’en passer. C’est pas « moche » mais l’eau est dégueu, on observe une formation jaune/verte à la surface qui ne nous encourage absolument pas à nous baigner… Alors, une cascade sans se baigner, ça a un tout petit peu moins d’intérêt, surtout quand le cadre est pas ouf !

Vue aérienne Pangas

Bon peut être qu’on devient exigeants avec toutes les merveilles que l’on découvre au quotidien maintenant…

💆‍♂️ MASSAGE TONIQUE (TON DOS) 💆‍♀️

Vendredi 28 décembre. Dernier jour à Bohol, on prévoit détente et farniente, avec une petite séance traditionnelle de massage thaï.

Pas d’huile, c’est pour les fiottes ! 1H de craquements, d’étirements, de pression bien plus forte que la normale, bref une surprise ! C’était pas tout à fait ce à quoi on s’attendait et faut dire que quand la nana te tient les bras en arrière et te masse avec ses pieds, ben nous ça nous a fait rigoler !

On était pas tout à fait dans le massage relax, et on a senti qu’on avait morflé les 2 jours qui ont suivi !! Mais heureusement, le 3ème jour, on commence à ressentir les bienfaits de cette technique. On fera attention pour les prochains de préciser l’intensité souhaitée : medium, ou soft par exemple….

Nous allons finir l’année en beauté, sur la minuscule île de Pamilacan, mais on vous fait patienter encore un peu avant de vous faire partager cette beauté…

Découvrez encore plus de photos de Bohol et Panglao ! RDV dans la Galerie Philippines - Les Visayas centrales d'île en île

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :