🎣 PAMILACAN’À L’EAU MAIS LA TÊTE OUI ! 🎣

Samedi 29 décembre. Après avoir bien baroudé en scooter autour de Bohol, nous décidons de prendre 2 jours hyper cool, sur une toute petite île au sud est de Bohol. On ramène notre scooter, puis on se rend au port de Baclayon pour embarquer sur une bangka, direction Pamilacan ! Arrivés au port, nous faisons la rencontre de Ksenia et Alex, 2 russes ultra cool, qui vont devenir par la suite de supers compagnons de voyage 🙂

Bangka Prince Rio

Nous partageons donc le Prince Rio, avec Alex, Ksenia, ainsi qu’un autre couple d’allemands Esther et Thomas, puis toute la famille de Junior, le gérant du cottage.

Dès l’arrivée, on découvre notre chambre très rudimentaire : difficile de trouver une place pour nos sacs à dos, un bidon d’eau claire mais froide pour la douche, un bidon d’eau salée pour les toilettes. En revanche, vue imprenable….

On n’peut pas tout avoir !

Voici donc le p’tit coin de paradis où nous allons terminer l’année, qu’en dites vous? Pas trop froid chez vous?

Enfin, c’est pas le tout mais dans un endroit pareil on s’arme de notre masque/tuba et on va voir ce qui se passe là dessous.

Encore tout plein de poissons, de coraux, d’étoiles de mer, mais pas de tortue. On se les garde pour demain !! On a laissé les copains faire les repérages ! Petit coucher de soleil, paisible, juste avant qu’une branche d’arbre traverse la plage et m’assomme la tronche ! Complètement dingue, j’étais bien trop préoccupée par l’endroit où je posais mes pieds !

L’arbre qui m’a mise KO

🛶 SAFARI AQUATIQUE : DAUPHINS, TORTUES, QUI DIT MIEUX ? 🛶

Dimanche 30 décembre. Alors ce jour, c’est festival ! Nous partons de bonne heure et de bonne humeur à la recherche des dauphins sauvages qui vivent au large de l’île. Il y a principalement 3 variétés de dauphins : les spinners, qui sautent très haut et fond des cascades, les rhesus au gros pif et une troisième dont j’ai oublié le nom.

🐬 DAUPHINS AU PETIT MATIN 🐬

Ced repère le premier, un spinner qui fait un bond impressionnant hors de l’eau ! On s’en rapproche, mais malheureusement un peu trop de bateaux sur le même spot, donc nous ne verrons pas les copains jouer tous ensemble…

Mais on continue, et nous croisons sur notre chemin peut être 30-40 dauphins Rhesus, parfois tout près, parfois un peu plus loin. Avec Alex et Ksenia, on a tenté d’aller nager avec eux, mais on a pas pris le bon chemin dans l’eau ! Alors on remonte à bord, et on se contente de s’émerveiller dès qu’on en repère un à l’horizon… Côté photos/vidéos c’est mission impossible, car tout se passe beaucoup trop vite, alors il faudra nous croire sur parole, et imaginer le spectacle dans votre tête !

Une chose est sûre c’est qu’on a choisi le bon jour, car le lendemain, c’était chou blanc ! Pas un dauphin croisé, ils étaient trop occupés à préparer le réveillon !

🐟 SANCTUAIRE MARIN 🐟

De retour sur la terre ferme, on engloutit un bon p’tit déj, puis on s’en va explorer le sanctuaire marin avec Esther et Thomas. Nous montons à bord d’une toute petite bangka, avec notre guide (obligatoire car c’est un sanctuaire…), et notre gilet de sauvetage (obligatoire aussi car interdiction de plonger).

La tenue de snorkeling n’est pas idéale, mais les fonds marins sont époustouflants ! Attention les poissons ! On passe à la taille au dessus !

Oh un serpent ! Le noir et blanc mortel, juste en dessous de nous ! C’est rigolo hein? Euh non pas trop, et encore moins quand il décide de remonter à la surface pour respirer un coup ! Ben moi je m’éloigne aussi rapidement que possible avec mon put*** de gilet qui m’empêche de nager, et je crie très très fort. Mais pas de panique qu’on vous dit, il a peur des hommes, il n’attaque pas, et blablabla, ben moi j’aime pas c’est tout.

🐢 LE SPOT DES TORTUES 🐢

Suffit de longer la plage de l’autre côté, et à 50 mètres on se met à l’eau, au niveau du mur de corail qui sépare les eaux peu profondes du grand bleu. Et là, on se laisse porter par le courant, et on ouvre nos yeux, et on compte les tortues ! 1, 2 et 3 tortues ! Youpi !

Première tortue !

On sort de l’eau et on recommence, tellement c’est trop chouette (et trop facile !) de les croiser. Mais c’est quand même fatiguant le snorkeling, et la visibilité est pas top cette fois-ci. Il y a pas mal de courant et de vent, donc on décide de sortir de l’eau. Le bilan de la journée est quand même archi positif !

▶️ BONUS VIDÉO – SNORKELING À PAMILACAN ▶️

🎊 L’ÉQUIPE DE CHOC 🎊

On profite donc de la fin de journée pour sympathiser un peu plus avec nos amis russes et allemands, et en effet, le feeling est excellent !

Kerstin, une amie d’Esther et Thomas, nous rejoint ce soir là, et raconte ses péripéties de voyage pour rallier l’île de Pamilacan ! J’entendais ses histoires d’une oreille, pendant que je me faisais masser (on vous avait prévenu que c’était pas facile tous les jours notre vie) et j’ai tout de suite compris que le courant allait très bien passer ! On passe donc une super soirée tous ensemble, autour d’une bouteille de Tanduay (le rhum local aussi cher que l’eau minérale), à refaire le monde.

Lundi 31 décembre. Oh non, c’est déjà l’heure de repartir…. Mais heureusement on a prévu de se revoir avec Alex et Ksénia, et peut être aussi Kerstin alors ce n’est qu’un au revoir les amis ! Fêtez bien la nouvelle année sans nous !

Happy New Year !!!!!!!!

Ah si on avait su que c’était si bien, et que les gens sur place étaient si cool, on aurait sûrement prolongé le séjour pour fêter la nouvelle année tous ensemble, mais nous avons réservé notre séjour à Camiguin, donc c’est parmi 7 volcans que nous attaquerons 2019 ! Mais notre arrivée épique (oui, encore une fois !) à Camiguin ce sera pour le prochain article 🙂

Découvrez encore plus de photos de Pamilacan ! RDV dans la Galerie Philippines - Les Visayas centrales d'île en île

Join the discussion One Comment

  • Neu martine dit :

    Bonne et heureuse année les jeunes !!! Avec plein de belles rencontres, de super levers et couchers de soleil, de paysages si beaux que vos yeux se rempliront d’eau et surtout sans aucune galère quelle qu’elle soit !! Gros bisous frisquounets de la Seyne

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :