Bon j’avoue le « Camiguin Come again », elle est pas de moi celle-ci. Mais du gentil p’tit monsieur qui nous a vendu les tickets pour aller voir la cascade de Tuasan. Et je suis sûre qu’il sera super flatté de savoir que sa p’tite boutade deviendra le titre de cet article !

⛴️ MISSION ACCOMPLIE : CHOPER LE BATEAU POUR CAMIGUIN ⛴️

Bon, ok, le suspense est pas terrible. Vous aurez tout de suite deviné que notre mission a été accomplie. Mais c’était pas gagné ! A peine débarqués du Prince Rio qui nous emmène sur les quais de Baclayan, on oublie le calme plat et la zénitude de Pamilacan pour laisser place au stress du bus qui ne vient jamais…

On avait prévu large dans le timing, et puis encore une fois fait confiance aux gentils locaux nous disant que le bus pour Jagna était fréquent, et qu’il ne fallait pas s’inquiéter il allait finir par arriver. Oui, mais faut il préciser que le bateau pour Camiguin, ben y’en avait qu’un par jour, et seulement le lundi, mercredi et vendredi. Donc l’option, on arrive un peu en retard et on prend le prochain, ça marche pas pour cette fois. Après 45 minutes d’attente, on commence un peu à baliser en se disant que niveau timing ça allait être short ! On hésite à prendre un touk touk pour assurer le coup, quitte à se faire bien enfler côté tarif… Mais là, le fameux bus tant attendu arrive ! On aura pas beaucoup de temps, mais d’après mes calculs très poussés (embouteillages, fréquence d’arrêt du bus, vitesse du vent, hygrométrie, et nombre de chiens traversant la route), ça devrait le faire !

Si seulement c’était le bus magique, on se serait pas inquiétés !

Lundi 31 décembre – 12h30. On y est ! Et là bonne nouvelle, le bateau ne part qu’à 13h, donc on a le temps de courir un peu pour aller chercher du cash, et de s’acheter à bouffer en vitesse. On se dit que Mac Do ça fera l’affaire. Mais le temps passe, on a nos billets en poche, mais toujours pas notre commande de servie. Je file au port, pour les prévenir qu’on achète juste à manger mais qu’on est là, par pitié ne partez pas sans nous !

Au final, le p’tit jeune qui s’apprêtait à faire partir le bateau fait des pieds et des mains à l’équipage pour expliquer la situation, et il fonce à Mac Do pour mettre un peu la pression aux préparateurs de la commande : « Hurry Up ! This guy needs to have his food ready ! The boat is leaving !!! » (Dépêchez vous de lui préparer sa commande, le bateau s’en va !!!!!) Excellent! Dommage, je n’étais pas là pour voir ça en direct !

Au final, tout va bien, on a notre commande, le bateau nous a attendus, et nous partons pour Camiguin ! C’est ce qu’on appelle une fin d’année mouvementée !!!

🥂 UN RÉVEILLON INSOLITE 🥂

On s’installe dans notre demeure au Blue Lagoon, et on célèbre la nouvelle année à la philippine, avec un verre de Tanduay, le rhum local, de manière à trinquer à distance avec les copains qui sont restés à Pamilacan.

A la vôtre les copains !

Nous sommes invités par le gérant de l’hôtel, dans la famille de sa femme, pour le fameux lechòn ! Ok, super sympa ! On déboule donc dans la maison de famille où les hommes ont quelques litres de Tanduay d’avance sur nous. Il est 20H et tout le monde est déjà complètement bourré !

Repas de nouvel an

On a donc bien mangé, ça c’est sûr, mais vers 21h la maîtresse de maison, qui ne semble pas assumer le taux d’alcoolémie des garçons, nous demande gentiment (ou pas) de rentrer chez nous. Bon, ok, bonne année en avance alors ! Ce fut une courte soirée, on a bien mangé mais on reste un peu sur notre fin quand même, de rentrer si tôt ! Mais on insiste pas bien sûr, et on rentre donc gentiment à la maison pour réveillonner dans notre lit !

ENTRE CASCADES ET SOURCES CHAUDES

Mardi 1er janvier. Nous partons en direction de Katibawasan Falls, l’une des quelques cascades que l’on peut trouver sur l’île. En chemin, on s’arrête sur un terrain de basket, où les locaux font s’entraîner leurs coqs de combat. Ici, c’est le 2ème sport national après le basket ball. Les coqs surnourris aux protéines, entrent dans l’arène et se battent en duel armés d’une lame accrochée à leur patte jusqu’à ce que mort s’en suive. Glamour n’est ce pas? Et bien sûr, les montants des paris sont astronomiques donc le lendemain des combats, si une famille mange une soupe de coq, c’est pas bon signe pour les finances…. Bon, on vous rassure, là ce n’était que l’entrainement donc les coqs n’avaient pas de lame, sinon j’aurais pas pu regarder….

Y’A DES PLUMES QUI VOLENT

3 pas de danse échangés avec Chris sur l’hymne national des Philippines, à savoir « Despacito », et nous partons vers la cascade un peu plus loin.

💧KATIBAWASAN FALLS 💧

I LOVE SAN MIGUEL BEER

Le cadre nous convient, la température un peu moins, alors on se fait une petite séance photos et on continue notre chemin vers des sources un peu plus chaudes.

🔥HIBOK HIBOK ARDENT SPRINGS🔥

Aah, le thermomètre remonte aux alentours des 30 degrés, alors on va se baigner sans hésiter cette fois ! Et on rencontre sur place une super petite famille qui nous invite à sa table pour boire un coup. Nash, Megz et bébé Mégan.

New friends fom Camiguin !

On sympathise tellement qu’on passe l’après-midi ensemble, et on est pas loin d’avoir lancé le dossier d’adoption de Megan !

Il me regarde de travers non?

La mission « trouver de quoi manger un 1er janvier » n’était pas facile à accomplir, mais on s’en sort avec un poulet rôti à manger avec du riz que Megz nous ramène gentiment de chez lui. On mange tout ça sur la plage, agrémenté de quelques bières et on se dit à demain midi les copains !

Il en faut peu pour être heureux

Mercredi 2 janvier. On passe entre les gouttes et on retrouve notre petite famille autour d’un bon p’tit resto italien. Ah merci les ritals de vous être installés un peu partout dans le monde ! Nos estomacs sont si contents ! On fait donc découvrir la cuisine italienne à nos amis philippins qui ont troqué leur bol de riz contre une bonne pâte à pizza… Pas convaincus autant que nous par la qualité de la cuisine mais nous aurons passé un super moment tous ensemble !

Italian lunch

🧗‍♀️ RETROUVAILLES AVENTURIÈRES AVEC ALEX ET KSENIA🧗‍♀️

Jeudi 3 janvier. Alex et Ksénia rencontrés à Pamilacan sont arrivés à Camiguin ! On se retrouve donc au départ de la marche pour le vieux volcan, pour cette folle aventure qui nous attend ! On embarque avec nous Marte et Caroline qui logent au même endroit que nous. Le démarrage de la marche est vraiment tranquille, c’est un chemin de croix qui nous fait apprécier l’île d’un autre point de vue, avec un peu de hauteur. Mais y’a rien de fou fou, alors on décide d’aller au sommet en empruntant un chemin…..complètement escarpé !

Old Volcano

A travers la brousse, on avance tant bien que mal, en faisant attention de ne pas glisser, et en s’accrochant aux racines juste au cas où. Faut dire qu’elles nous auront sauvé la vie 2-3 fois ces foutues racines car ça gliiiisse !!! Mais après une bonne heure et demie de montée, nous voilà arrivés au sommet ! Bon ok, au sommet c’est une antenne téléphonique et une espèce de construction en béton, mais pour l’aventure et les points de vue ça valait le coût!

Après avoir partagé les quelques fruits apportés par Ksenia pour lutter contre la déshydratation (on avait pas du tout prévu une telle aventure !) et avoir profité de l’incroyable vue du sommet, on redescend doucement mais sûrement (alors que Marte et Caroline prennent l’option courir en s’accrochant aux racines)…

L’ASCENSION AVENTUREUSE

On décide de se faire encore un resto italien pour recharger les batteries car on l’a bien mérité !

Vue sur White island

On laisse Alex et Ksenia prendre leur chambre et se reposer, pendant que nous retournons au Blue Lagoon pour terminer cette journée sportive avec une session « Intervilles » dans la structure gonflable en face de chez nous. Comme des gosses de 5 ans, on passe un bon moment en chahutant dans les toboggans et seul Cédric ressort un peu amoché, victime de la détermination de Caroline à ne pas perdre la course relais… Mais bon on avait fixé comme règle qu’il n’y avait pas de règle….

Toboggans !

🤘ON PREND LES MÊMES ET ON RECOMMENCE !🤘

Etant donné le succès de la journée de la veille, on décide de remettre ça et on part donc tous les 6 pour une expédition plus cool, vers Mantigue island.

🏝️ MANTIGUE ISLAND : UN P’TIT COIN DE PARADIS 🏝️

Vendredi 4 janvier. A bord d’une bangka, nous nous rendons sur la microscopique île de Mantigue, spot de snorkeling réputé, avec une mini jungle en son centre. Encore un grand mur de corail qui laisse place à une vie aquatique super riche ! Des tortues, des barracudas, et des poissons de toutes les couleurs pour changer !

MANTIGUE EN PROFONDEUR

On fait un p’tit tour de l’île en 15 minutes et nous rentrons de cet endroit idyllique après avoir passé encore une super journée.

🛵 HORS DES SENTIERS BATTUS : LA ROUTE TRANSVERSALE 🛵

Samedi 5 janvier. On dit au revoir à Caroline et Marte autour d’un bon p’tit déj, et on continue l’exploration de l’île tous les 4, avec nos amis russes. Juste avant de démarrer, on passe rendre visite à Megz dans son magasin, car il a quelque chose pour nous…. Suspense ! Sacré surprise ! Il a été fouiller nos profils Facebook pour trouver quelques photos et en faire un montage sur un mug ! C’était très touchant évidemment, d’autant plus qu’on n’allait pas le revoir avant notre départ… Il était très ému, et nous aussi ! Mais c’est comme ça les rencontres en voyage, il y a un au revoir qui arrive tôt ou tard !

THANK YOU MEGZ !

On continue donc notre chemin sur la route qui traverse l’île du nord au sud, car la route qui fait le tour de l’île on la connait par coeur ! Quel bon choix ! Déjà il n’y a personne sur la route, et c’est très vert, y’a du relief, des jolis points de vue, enfin c’est super agréable !

Changement de décor

🚦TUASAN FALLS : 1ER STOP🚦

Nous arrivons sur les lieux et nous sommes déjà conquis ! Ils vendent des noix de coco ici ! Depuis le temps que Ksenia en cherche une … Bizarrement ce n’est pas si facile d’en trouver, ils s’en servent pour allumer les feux, mais ne la consomment pas forcément systématiquement… Mais à Tuasan oui !

Peu de monde dans l’eau !

Peu de courageux pour aller se baigner, car l’eau est encore un peu trop froide à notre goût. Seule Ksénia la battante va se revigorer !

🥤SODA SPRINGS : 2EME STOP🥤

Moi je préfère attendre Soda Springs pour me baigner. L’eau n’est pas beaucoup plus chaude, mais bon, je soutiens ma copine voilà !

Une fois qu’on y est ça va !

Comme son nom l’indique, l’eau est un petit peu pétillante ici, et on peut la boire bien sûr sinon c’est pas drôle ! Donc on a nagé, et on bu l’eau des Soda Springs. On peut maintenant aller déjeuner au superbe Beehive café, avant de se poser pour le coucher de soleil. Voilà une journée bien remplie, et toujours aussi agréable ! Bien entourés, dans de beaux endroits, on est bien tout simplement !

👐GOOD BYE MY FRIENDS👐

Dimanche 6 janvier. Dernier breakfast tous les 4 dans notre café fétiche.

French bread

Et c’est l’heure des adieux, euh non des au revoir?! Même qu’on a maintenant une lettre d’invitation si on veut visiter la Russie ! Et ben entre TJ le japonais de notre hôtel qui nous attend à Osaka, Ksénia et Alex à Saint Petersbourg, va falloir en faire encore quelques tours du monde pour rendre visite à tout le monde ! Et va aussi falloir une grande maison pour accueillir toutes ces belles personnes à notre tour 🙂

Direction l’aéroport miniature de Camiguin, pour monter dans l’avion en légo direction Cebu. Mais à l’heure où je vous écris, nous sommes sains et saufs à Palawan, ce qui veut dire que le coucou à hélices a fait son job : le vol de 30 minutes s’est déroulé à merveilles !

Ce n’est pas un prototype

Nos prochaines aventures se situeront à Palawan, avec quelques jours de transit à Cebu et Puerto Princesa.

Découvrez encore plus de photos de Camiguin ! RDV dans la Galerie Philippines - Camiguin et Palawan

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :