✔️PASSAGE DE FRONTIÈRE À POIPET SANS ARNAQUE ✔️

On avait lu quelques témoignages concernant les arnaques au passage de frontière entre la Thaïlande et le Cambodge alors on était prêts ! Mais finalement, bien renseignés, il est facile d’éviter de se faire enfler par les compagnies de bus et les douaniers.

💪 OBTENIR LE VISA TOUT SEULS COMME DES GRANDS 💪

Vendredi 22 février. Nous avons choisi l’option bus+minivan pour réaliser le trajet BangkokSiem Reap, la solution la plus économique (400 Bahts/p). En arrivant près du poste de frontière, le bus s’arrête dans un bouiboui, cherche à récupérer votre passeport pour faire les démarches de visa pour vous. A ce moment là, il faut juste dire « non merci, je connais les procédures, vous n’allez pas me faire payer 3 fois le prix, je me débrouille ».

Et on marche 1 petit km pour rejoindre le poste de frontière, avec une photo d’identité aux normes du visa cambodgien (à faire à l’avance pour éviter encore un prix gonflé sur place) et on remplit le petit formulaire. Présentez aux douaniers votre passeport, 30 US$ pile poil et votre photo. Ils tenteront de vous faire payer 200 Bahts supplémentaires, qui ne correspondent à rien du tout, et là encore il suffit de dire non fermement. Donc voilà, c’est plié, on a nos visas et on retrouve juste après le poste de frontière le minivan qui nous amènera à bon port : Siem Reap.

Un pied au Cambodge

Nous faisons la route avec Jérémie, un français en voyage également, avec qui nous sympathisons rapidement et que l’on recroisera une fois ou deux pour partager un repas ou une bière dans le centre de Siem Reap. D’ailleurs, pour info, la bière pression à 0,5$ c’est accueillant vous ne trouvez pas?

👨‍👩‍👧‍👦 FAMILY GUESTHOUSE 👨‍👩‍👧‍👦

Nous avons choisi de séjourner dans une guesthouse, c’est à dire une famille qui reçoit des voyageurs dans sa propre maison. Nous sommes très bien accueillis, par un des jeunes de la famille, qui partage avec passion l’histoire terrible que les khmers ont subi sous le régime de Pol Pot, avec son petit anglais qui suffit à se faire comprendre. Nous n’en connaissions pas des masses l’histoire des Khmers Rouges, mais je vous avoue que c’est prenant de l’entendre de la bouche d’un jeune, et surtout de réaliser que tout ça n’a cessé qu’une vingtaine d’années en arrière…

Et même s’il n’y a plus de massacre ni de guerre civile de nos jours, la situation politique du Cambodge est encore très proche d’une dictature, et il est bien difficile de s’opposer au régime sans s’attirer de gros ennuis. Donc en gros, tu fais copain copain avec le régime et tu as une chance de t’en sortir, ou alors tu finis te jours en prison (au mieux)…

A part ça, la guesthouse est aussi un super spot pour regarder le coucher de soleil !

Premier coucher de soleil

🐊 ILS ME SUIVENT PARTOUT ! 🐊

Samedi 23 février. Au réveil, je ne suis pas sûre d’avoir compris ce que me dit notre hôte. « You can see crocodiles upstairs ! » Je me suis dit que c’était autre chose, mais non non, y’a vraiment une ferme de crocos juste à côté ! Quand je vous dis qu’ils me poursuivent… Sûrement pour me rappeler que j’ai bien fait de quitter ce milieu.

Et là on en parle des probabilités?

🌈 LA MAGNIFIQUE CITÉ D’ANGKOR 🌈

A Siem Reap, évidemment, on ne peut pas passer à côté de cette merveille. Oui, ce sont « encore » des temples, mais là c’est quand même de toute beauté. Voici le programme recommandé des 2C, sur 3 jours, pour éviter les foules, et apprécier chacun de ces endroits en toute sérénité (ou presque).

1️⃣ JOUR 1 : La grande boucle 1️⃣

Lundi 25 février. Ah oui, j’avais oublié ! Une des conditions pour profiter des temples sans trop de monde, est de se lever à l’aube ! Et cela permet aussi d’admirer les levers de soleil dans un cadre atypique. Alors franchement, ça vaut le réveil à 4h30! On commence par l’emblématique lever de soleil à Angkor Wat, mais version soft loin des cars de touristes. On ira pas à l’intérieur du temple pour prendre la photo typique des premiers reflets du temple dans l’eau, mais je suis sûre que vous pourrez en trouver sur le net. Nous, on se contentera de l’entrée des remparts.

Premières lueurs

La majorité des temples ouvrent à 7h30, donc après le lever de soleil, 2 options s’offrent à vous. Aller visiter Angkor Wat car il fait partie des temples ouverts avant (mais vous ne serez pas les seuls à avoir eu cette brillante idée), ou alors attendre patiemment l’ouverture d’un des temples que vous voulez kiffer seuls (ou presque). On a choisi la deuxième option avec le temple Bayon, qui aura été l’un de nos coups de cœur. Donc excellent choix !

En attendant 7h30

Le temple des visages, magnifique et très photogénique ! Voici un aperçu de nos photos, juste pour vous donner envie d’en voir un peu plus dans la galerie.

On poursuit sur le chemin de la grande boucle en passant par Preah Khan.

Puis juste à côté, un arrêt rapide à Neak Pean, au milieu de l’eau.

Neak Pean

On enchaîne avec Ta Som et ses arbres complètement démesurés.

Dernier temple avant d’aller manger : East Mebon

On ne se laisse pas tenter par les grenouilles farcies au barbecue, non pas cette fois mais on prend une pause déjeuner bien méritée avant d’attaquer le dernier temple de la journée : Ta Prohm, connu pour ses décors qui ont inspiré Tomb Raider. C’est le seul temple où nous n’avons pas choisi le bon créneau, donc un conseil faites le un autre jour, le matin de bonne heure ou sur le temps de midi.

Ici aussi, on s’est lâchés sur les photos, donc si vous voulez un peu plus d’action à la Tomb Raider, n’hésitez pas à visiter la galerie photo plus fournie !

15h, on est cuits, on décide de rentrer se reposer et d’en garder un peu pour les 2 prochains jours…

2️⃣ JOUR 2 : Le petit circuit, sans se lever à l’aube 2️⃣

Mardi 26 février. Réveil tardif, on arrive à Angkor vers 10h30. Il fait pas trop chaud, on se dit qu’on va profiter de ce doux climat…Ah ben oui on en a profité au moins 1 demi heure ! Sinon, c’est reparti pour la canicule cambodgienne. Pas de répit !

Les temples de la petite boucle sont concentrés essentiellement dans la zone où se trouve Bayon. Le principal temple appelé Baphuon est blindé, donc nous le réservons pour plus tard, et on attaque par la terrasse des éléphants, où les singes occupent le terrain.

Me regarde pas de travers

On poursuit la boucle en sens inverse, avec Phimeanakas et le bassin Sra Srei avant de retourner à Baphuon, sans personne!

Il est 12h, l’heure idéale pour aller fondre à Angkor Wat, euuh profiter du temple avec le moins de monde possible. Et c’est mission accomplie !

Petite pause dans l’après midi, on va manger un bout en ville et on retourne dans la cité pour le coucher de soleil. On choisit l’option moins chargée, mais quand même un peu chargée (il n’y a que 2 temples ouverts pour le coucher de soleil) : le temple de Pre Rup.

On est pas tout seuls les 2

3️⃣ JOUR 3: Angkor un peu plus loin 3️⃣

Mercredi 27 février. Encore un petit effort matinal, on décide d’aller admirer le lever du soleil du côté de Bakhang. Histoire de bien se réveiller, on marche environ 1km pour aller se percher en haut du temple. Et pour le coup, on est tranquille, donc on a que l’embarras du choix pour trouver notre spot.

Pre Rup

On continue avec les temples Preah Palilay et Tep Pranam, derniers temples de la zone de Bayon.

Teah Pralilay

Nous nous éloignons à 30 km de la cité principale, en direction de Banteay Srai.

Encore un bon coup de cœur pour ce temple de Banteay Srai. Un petit peu excentrés, certes, mais impressionnants.

Bon, on a eu notre dose de temples, et même si c’était magnifique, 3 jours c’est bien assez ! On a bien mérité un p’tit massage (1h30 quoi) pour se remettre de cette chaleur et de nos courbatures après avoir tant piétiné … En rentrant, nous faisons la rencontre de nouveaux invités de la Family Guesthouse : Jeffrey, Marion et Steven, en roadtrip à moto…

🧐 A LA RECHERCHE DE LA MOTO POUR LA SUITE DU ROAD TRIP 🧐

Et oui, on change de moyen de locomotion. Y’en a marre des tuk tuk, des minivans, des bus de 1000 heures…. on cherche à acheter une moto viet pour parcourir Cambodge, Vietnam et Laos. À nous la libertéééééé ! Celle d’aller où on veut, quand on veut, c’est tellement appréciable…

Nous avions vu 2-3 motos, là comme ça, entre 2 visites de temple, mais rien n’a emballé Ced. Et il se trouve que c’est la moto qui s’est pointée à nous, comme l’avait dit Alex (« votre moto vous sourira, pas b’soin de chercher! »). T’avais raison, mec ! Nous faisons donc le deal avec Steven, qui rentre en Allemagne tout bientôt et qui cherchait à vendre sa moto !

jeudi 28 février. Un p’tit tour chez le mécano du coin pour faire faire 2-3 bricoles, un coup de nettoyage, on achète un casque, et nous sommes prêts pour prendre la route demain !

Tout est OK

Ce soir, nous partageons avec les nouveaux copains un bon repas khmer, après avoir fait un minitour du côté du Old Market.

LE plat favori de Ced : Lok Lak Beef

🤙 LET’S HIT THE ROAD !🤙

Vendredi 1er mars. Et c’est parti pour 150 bornes de tape cul (mais ça on le savait pas encore) jusqu’à Battambang….

Mais oui on a des caaaaaasques !

Découvrez encore plus de photos du sud de ???? ! RDV dans la Galerie ???? - ????

Join the discussion 2 Comments

  • Tika dit :

    Alors vos massage c’était cool 😊 ??? Des photos de votre moto ne serait pas de refus à l’occasion 😉 , nous sommes heureux pour vous c’est top ! et enrichissant vous allez faire de beaux rêves avec toutes c’est magnifiques souvenirs hâte de lire vos nouvelles aventures bisous mon frère et ma belle sœur 😘.

    • 2ctheworld dit :

      Ah ouiiiii mais tu es toujours la number 1 niveau massage!! Ça n’empêche qu’ on a adoré surtout après tous ces kilomètres à piétiner… 😉

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :