🌊 ET DU CÔTÉ DE LA CÔTE ÇA DONNE QUOI? 🌊

Après avoir emprunté une partie de la merveilleuse Ho Chi Minh Road à travers les montagnes, nous voici sur le littoral, pour découvrir le Vietnam Central, côté mer.

Samedi 23 mars. Nous arrivons dans le petit bled de Tuy Hoa. On se repose un peu, car après les longs trajets, on apprécie de rester 2 jours sur place avant de continuer la route. On va juste faire un tour du côté de la plage Bai Mon que l’on observe de loin car le temps n’est pas au rendez-vous et Ced un peu KO.

Pas grand monde, fait pas assez chaud

⛱️ FALAISES DE DA DIA ET ROUTE CÔTIÈRE JUSQU’À QUY NHON ⛱️

Dimanche 24 mars. Premier stop à Gang Da Dia et son phare un peu plus loin.

🤦‍♀️ UN SITE TRÈS JOLI MAIS PAS RESPECTÉ 🤦‍♀️

Il s’agit de roches plates empilées qui forment un décor original. Cela fait penser aux Pancakes Rocks en Nouvelle Zélande. Au seul détail près qu’ici, il n’y a pas la même conscience environnementale qu’au pays des kiwis et c’est bien dommage. C’est outrageant comme le fait de balancer sa bouteille en plastique ou n’importe quel autre déchet dans la nature est normal. Je me souviens m’être sérieusement agacée ce jour là, car c’était vraiment dégueulasse. Même un site où l’accès est payant n’est pas entretenu. Et j’ai tenté d’expliquer à une famille de corééens, calmement (oui je vous jure) que cela détériorait la planète, mais ils en avaient tout simplement rien à foutre. Triste constat…

Côté phare, c’est encore pire. Partout sur le chemin on retrouve des détritus à tout va. Ouh la la ça m’énerve cette journée.

Ne pas trop zoomer…

🏖️ QUY NHON : NON PAS POUR NOUS 🏖️

Allez on prend la route pour arriver à Quy Nhon, pour passer la nuit et c’est tout car cette ville n’a rien d’intéressant. Une plage bof, plein d’hôtels, on continue. Le seul truc rigolo en arrivant était le regroupement de milliers de vietnamiens sur la plage pour faire je ne sais quelle forme…. On a pas trop compris, mais on a regardé.

Les points noirs ce sont des gens

⬆️ LE LITTORAL, MOUAIS BOF, ALLONS VOIR UN PEU PLUS HAUT ⬆️

Lundi 25 mars. On persiste sur la route du littoral mais cela n’a rien à voir avec les paysages de montagne et de campagne qui nous ont tant séduit. On se pose dans un bled tout paumé dont j’ai oublié le nom, et on retrouve l’esprit authentique du Vietnam, avec des gens au cœur sur la main. Comme d’hab, nous partageons une seule table, on discute avec quelques mots d’anglais et le traducteur (notre meilleur outil au Vietnam) et nous passons encore un chouette moment en leur compagnie. Nous abordons plusieurs sujets, comme l’histoire et la politique. Nous apprenons par exemple que lorsqu’un bébé naît, c’est le grand père paternel qui choisit le prénom de l’enfant, et c’est l’occasion de faire une grosse fiesta 1 mois après la naissance. Concernant l’histoire passée entre la France et le Vietnam, aucune rancune, ils sont tournés vers l’avenir et apprécient beaucoup les Français. Encore de belles personnes rencontrées ici.

📑 DANANG, MISSION RENOUVELLEMENT DE VISA 📑

Mardi 26 mars. Arrivés à Danang, notre premier objectif est de faire prolonger notre visa pour 1 mois supplémentaire, de manière à prendre le temps pour visiter le nord. Malheureusement, les autorités n’ont pas le pouvoir de le faire à Danang, il faut soit passer par une agence touristique, soit aller à Hanoï. On tente l’option agence touristique mais ils abusent sur le prix en demandant 120$ par personne, et en plus il faut attendre 10 jours sur place. On choisit alors l’option « on verra plus tard à Hanoï » et niveau timing ça passe. Mais nous ne sommes pas venus pour rien, car c’est devant l’agence 24h Visa (ouais 10 jours Visa plutôt) que l’on rencontre Jo et Charlotte, avec qui on continuera notre super roadtrip pendant 2 semaines.

🛵 TOUR DE MOTO À BAN CO 🛵

Mercredi 27 mars. Chacun sur sa moto, nous partons faire le tour de la p’tite montagne de Ban Co pour apprécier les points de vue et apercevoir un singe au loin (les gentils cette fois).

Hélas j’ai perdu


Petit snack vue mer

Nous allons nous péter le bide au Foodcourt en ville, avec plusieurs spécialités culinaires de différents pays, quand on en a un peu marre de manger des Pho et du riz à la cantine locale puis on enchaîne avec un tour au Nightmarket qui ne casse pas 3 pattes à un canard, mais ça nous promène pour digérer.

⛰️ MARBLE MOUNTAINS ⛰️

Jeudi 28 mars. Une des choses à faire à Danang consiste à grimper sur l’une des Marble Mountains accessible au public. On y accède par une entrée un peu secrète, et du coup c’est gratos.

Entrée secrète

On grimpe des escaliers et on se balade de grotte en grotte, en passant par quelques temples et points de vue sur ces fameuses montagnes.

Jo et Cha ont déjà fait Hoi An (étant donné qu’ils ont attendu 10 jours pour recevoir leur visa, j’dis ça j’dis rien) alors nous y allons pour la journée puis une nuit, et on les retrouvera le lendemain sur Danang avant de prendre la route ensemble.

HOI AN : UN CHARME ATTÉNUÉ PAR LA (SUR)FRÉQUENTATION

Alors oui ce petit village mérite haut la main d’être inscrit à l’UNESCO, mais qui dit UNESCO dit des centaines de bus de touristes, et les ruelles ne s’agrandissent pas pour autant. Donc résultat c’est overblindé, et ça perd un peu de son charme. En tous cas, c’est notre point de vue, on supporte de moins en moins les endroits si touristiques. Cela dit l’endroit est super mignon, et on commence par un tour à la plage où Ced va se baigner malgré la fraîcheur de l’eau pendant que je fais des essayages de robe avec la couturière..

Dure la vie de SDF

⏱️ VISITE EXPRESS DANS L’APRÈS-MIDI ⏱️

Nous irons manger dans le resto des jardins potagers, avec un super menu dégustation qui nous régale.

On continue en déambulant dans les ruelles du village, à l’architecture incroyable. Quasiment tous les murs sont jaunes, et à chaque coin de rue se trouve un temple d’époque, un cours d’eau, un tailleur, des artisans de bois ou de bambou. Clairement, ils ont bien joué la carte de l’attire touriste, en fait à Hoi An, on trouve tout ce qu’on veut : un costume sur mesure, des souvenirs, du café, des tonnes de restos, des hôtels tout budget, des salons de massage… Bref, vous l’aurez compris, ça sent le business à plein nez.

Sur les conseils de la famille des 4 passeports et 4 sacs à dos, nous allons visiter la galerie photo de Réhahn, réputé pour ses portraits époustouflants d’enfants, personnes âgées et notamment des ethnies minoritaires du Vietnam. Pour les curieux, y’a qu’à Googler Réhahn et s’évader !

La vieille ville est magnifique c’est vrai, mais encore une fois y’a TROOOOOOOOOOOOOOP de monde !!! En rentrant de nuit à notre auberge, Ced évite un accident avec un buffle. La route étant peu éclairée, nous n’avions pas vu la corde qui tenait le buffle et qui était en travers de notre chemin, alors on l’a percutée …tintintiiiin ! Mais Ced a géré et s’est « juste » cramé un peu le tibia par la friction avec la corde tendue ! Il a maintenu l’équilibre sur la moto et on a même pas plongé, c’est le principal ! So sorry le buffle si on t’a fait bobo…

🤙ON REFORME LA BIP BIP TEAM🤙

Vendredi 29 mars. Y’a un truc qu’on a adoré à Hoi An, et surtout par rapport à Jo et Cha qui nous l’ont si bien vendu, c’est le fameux « Bip Bip » des pousses pousses en vélo. Et ouais les pauvres, ils sont discriminés car ils n’ont pas de klaxon alors que c’est IN-DIS-PEN-SABLE pour tout bon vietnamien qui se respecte. Mais ayant plus d’un tour dans leur chapeau, ils font BIP BIP avec leur bouche. C’est juste énorme !

A notre tour de retrouver les Bip Bip à Danang pour faire le Roadtriiiiiiiiiip ensemble ! Première étape Hué, si on arrive à passer à travers les gouttes…. Réponse dans le prochain article !

La Team Rocket

Découvrez encore plus de photos du littoral ! RDV dans la Galerie Vietnam sud - Le littoral de Tuy Hoa à Hué

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :