⛰️ TAM COC – BAIE D’HALONG TERRESTRE ⛰️

Nous voilà à Tam Coc, petite ville à côté de Nim Binh, surnommé à juste titre la baie d’Halong terrestre. Le temps n’est pas au rendez-vous, mais on profite d’une éclaircie pour aller visiter la plus grande pagode du Vietnam. Bon ok, c’est bien parce que t’es la plus grande car niveau temples et pagodes, je pense qu’on détient un bon p’tit palmarès, et c’est pas Ced qui va insister pour l’agrandir…

🙏 BAI DHIN PAGODA 🙏

Le site mérite largement le détour, car au delà de la pagode en elle-même qui est impressionnante, l’endroit est magnifique. Le site est tellement étendu qu’on peut facilement y passer plusieurs heures. Un peu faignants pour commencer, on se rend à l’autre bout du parc en voiture électrique, et nous rentrerons à pied.

Nous voulons profiter des lumières du soir pour photographier la grande pagode, mais aussi admirer le coucher de soleil en compagnie du Buddha en haut des marches. Joli spectacle !

Nous marchons de nuit jusqu’au parking, et sur le chemin de retour à l’auberge, en bonus nous observons des lucioles tout le long…. C’est cadeau !

🛶 TRANG AN : PARCOURS DANS LES GROTTES 🛶

Dimanche 7 avril. Comme souvent, on est déçus des activités du dimanche, pour la simple et bonne raison qu’on est pas tout seuls à avoir eu la même idée ! En plus des nombreux touristes, on retrouve cette fois un paquet de vietnamiens qui font leur sortie du dimanche en famille, ce qui fait que le tour paisible en barque se transforme en Eurodisney de Tam Coc où on fait la queue avant d’entrer dans une grotte…. Le paysage est cela dit grandiose, mais le charme n’est pas le même que lorsque nous sommes seuls au milieu de la baie de Lan Ha par exemple ….. (ça vient ça vient c’est juste un peu plus bas)

Après être passés sous plusieurs grottes, nous voilà arrivés sur l’île de King Kong : celle où a été tourné le dernier film : Skull Island.

Rien de tel qu’un bon petit repas italien pour terminer la journée avant de passer aux choses sérieuses : Cat Ba.

👉CAT BA NOUS VOILÀ👈

Lundi 8 avril. Levés un peu tard, nous prenons la route pour Cat Ba mais nous nous arrêterons à Haiphong pour dormir car nous ne sommes pas sûrs de choper le ferry à temps.

Et encore un p’tit bateau pour traverser la rivière

Mardi 9 avril. C’est partiiiiiiiiii ! Direction l’embarcadère de Cat Hai où nous prenons le ferry pour rejoindre Cat Ba. Le départ est un petit peu retardé suite à un camion bloqué sur le pont en descendant…

1heure plus tard….

Après avoir fait chauffer les pneus et tenté plusieurs techniques pour s’en sortir, le camion débarque enfin ! Nous voilà à bord du ferry pour arriver à Cat Ba : au programme bonne bouffe à l’Oasis Bar (c’est le bonheur Cat Ba pour ça) et chill (repos quoi) !

Mercredi 10 avril. Nous avons trouvé l’hôtel parfait en tout points : super situation, matelas moelleux et confortable, douche impeccable, salle de bains propre, prix plus que raisonnable…. Vous sentez venir le « mais »? Juste un tout petit mini détail : à 7h du mat, nous sommes réveillés par le bruit des marteaux piqueurs car le bâtiment d’à côté est en travaux !!! On aurait pu deviner la veille mais non, on a préféré complètement ignorer…

Nous partons explorer l’île à moto, en faisant le tour des plages qui n’ont rien d’exceptionnel malheureusement…

Les rochers au fond, ok mais le sable et l’eau bof bof

Le temps est un peu couvert aussi, ce qui enlève l’intérêt de la plage alors nous partons de l’autre côté de l’île pour apercevoir la Baie d’Halong.

Sexy sexy !

En chemin, petite halte dans une grotte au bout d’un pont suspendu… Le décor claque déjà bien, ça sent bon pour la suite…..

On a voulu lancer le drone sur le quai au bout, mais les policiers n’étaient pas d’accord. Bon, bon ok on va le faire décoller plus loin et on aura la même vue (gnia gnia gnia).

Aperçu Halong Bay

Y’a des cons partout, et à Cat Ba y’en a ! Un jeune malpoli qui nous propose de faire un tour dans la baie gratos, en échange de : « Boom Boom ». On était pas sûres d’avoir compris avec Chacha la première fois, alors il a mimé et là on l’a envoyé chier. Avec des gestes, plus de barrière de la langue. Trou duk’ va ! Sur le retour, on s’arrête à Cat Ba Vision, agence hautement recommandée par nous, pour réserver la croisière de rêve qu’on se paye pour les 2 prochains jours. Attention les yeux, ça pique tellement c’est beau !

🤩 UNE DES 7 MERVEILLES DU VIETNAM : LAN HA BAY🤩

Dire qu’on a hésité à faire cette croisière, pour plusieurs raisons. Est ce que ça vaut le prix? N’y aura-t-il pas trop de monde? N’est-ce pas surfait pour les touristes? La météo couverte ne va pas tout gâcher? Et bien les réponses ci-dessous…

JOUR 1 : Village flottant de pêcheurs – Lan Ha Bay – Kayak dans les lagons

Jeudi 11 avril. Première halte dans le village de pêcheurs. Il faut savoir qu’il y a environ 3000 habitants qui ont choisi d’habiter sur l’eau, et dans pas n’importe quelle baie. La baie de Lan Ha accueille quiconque souhaite s’installer sur des bouts de bambou, et pas d’impôts, pas de taxe d’habitation, c’est gratos. Le quotidien de ces villageois se résume à aller pêcher, vendre les poissons, et pour certains ouvrir une ferme d’élevage de poissons pour faire un plus gros business.

L’un des villages

Ils rament avec les pieds, pêchent d’une main et il leur reste encore une main pour le smartphone ouf ! 95% des enfants ne vont pas à l’école, et sont formés par leurs parents pour devenir le meilleur pêcheur (et non pas le meilleur dresseur les Poké addicts). Plus y’a d’enfants, plus y’a de main d’oeuvre, alors on hésite pas à faire 15-20 enfants par foyer, même pas peur! Le roi du village, c’est celui qui détient le plus gros poisson de la famille des Kingfish. Je crois que le king des kings fait 90 kgs et mesure pas loin de 2 mètres ! Sinon les huîtres c’est pour les pauvres, à 0,25$ l’unité. Ils n’aiment pas ça ici, et encore moins cru ! Autrement, on y élève les palourdes, méduses, calamars, et autres poissons trouvés dans la baie. Le plus gros client est….. la Chine.

Un autre type d’embarcation

Nous en prenons plein la vue pendant cette journée. Le temps est couvert, car nous sommes dans la « foggy season » mais nous sommes pour autant émerveillés devant l’ampleur des paysages. On se sent encore une fois tout petits devant Dame Nature.

Après un excellent repas, nous faisons un tour de kayak dans un des lagons magnifiques accessibles et c’est formidable. Nous passons sous des grottes, et avons les lagons pour nous tous seuls. C’est du bonheur !

Petit stop où l’eau est plus claire car hélas elle est relativement polluée : plastique, déchets, rejets de gazole…. Ça ne donne pas envie partout de plonger. Mais là où nous nous sommes arrêtés, c’est l’occasion de faire un saut de 4 mètres du bateau, et nous nageons jusqu’à une plage déserte. Effet Wahou garanti ! En tant que bonne Charlouche que je suis, j’ai sauté en me bouchant le nez et à l’impact, bim mon ongle dans l’œil ! Juste un tout p’tit bobo de rien du tout, mais ça surprend !

⛴️ CHANGEMENT DE BATEAU – RIEN QUE POUR NOUS 4 ⛴️

Alors là nous quittons le bateau et nos 15 compagnons de la journée, pour se retrouver sur le bateau où nous sommes juste nous 4. Trop la classe, les cabines sont top, et on a tout le confort. L’ancre est posée dans un endroit sublime, bref on hallucine.

La cabine VIP

Pour le dîner c’est encore un festin, et pour digérer nous allons observer le plancton phosphorescent en kayak.

Festin de rois

Cette expérience est indescriptible tellement c’était magique. Ces souvenirs, nous ne pouvons les partager qu’avec des mots, car les photos ne rendent rien mais on se serait crus armés d’une baguette magique à crier « Lumos » pour faire s’illuminer les milliers de planctons autour de nous… Un coup de pagaie, les mains dans l’eau, et on se retrouve entourés de planctons phospho qui scintillent dans la nuit noire…. Ah la la, on ne sait pas ce qui nous attend demain mais rien que pour cette journée, ça valait le coût de faire cette croisière !

🚣‍♂️ JOUR 2 : Kayak, kayak, King Kong lagoon, et kayak 🚣‍♀️

Vendredi 12 avril. Un orage de dingue a frappé cette nuit, nous sommes réveillés et nous observons les éclairs frapper le ciel. Grandiose ! Ce matin, on se réveille à 8h car on a tout notre temps, donc le capitaine nous laisse un petit peu dormir…

Good morning

Finalement, l’orage aura chassé un peu les nuages, et aujourd’hui le temps est un peu plus dégagé que la veille. Notre programme est complètement à la carte, on adore ! Mais pour aller dans les endroits paradisiaques, y’a pas le choix c’est kayak ! Donc autant vous dire qu’après ces 2 jours, on va faire une pause kayak car on a accumulé des heures et des heures à notre compteur !

Kayak au réveil, kayak après manger, kayak dans l’après midi….

Et on finit en beauté avec un petit tour de ………. kayak pour aller voir le lagon où a été tourné le dernier King Kong. Alors là c’est nature nature, y’a pas un chat, pas un bateau, et 3 kayaks : les nôtres.

King Kong Lagoon

Des étoiles plein les yeux, nous revenons sur terre, un dodo et nous préparons nos sacs pour retourner à la civilisation vers Hanoï.

📢 HANOIIIIIIIII 📢

Bien insister sur le « oiiiiiiiiiiiii » car c’est comme ça que les vietnamiens s’interpellent en toute circonstance. On le traduirait par le « y’a quelqu’un? », et ça marche à tous les coups.

Samedi 13 avril. Ça commence pas terrible cette journée avec 2 pannes d’essence, une circulation de folie et un logement Airbnb tout pourri. On annule et on se rabat vers un 2ème Airbnb parfait. Ouf ! On continue le périple en faisant face à un acte de racisme. Dur dur à encaisser ! On a voulu garer nos motos dans un parking pour la nuit (car dans la vieille ville c’est juste impossible de laisser sa moto dans la rue) et là on a le droit à un « NON et cassez vous ». Ce lieu était pourtant recommandé par notre hôte Airbnb et on ne comprend pas. Après avoir passé le téléphone à notre hôte pour comprendre, elle nous explique que parce que nous sommes étrangers, le mec n’accepte pas nos motos. Ah ok ! Nous avons finalement mis nos motos devant le bureau où travaille notre hôte.

Trop dure notre journée

En rentrant chez nous, nous traversons la foule qui anime les rues piétonnes et c’est juste un enfer ! On se croirait dans un concert de Justin Bieber avec toutes les ados en chaleur, sauf que c’est du pov’ son tout pourri à fond de balle, avec grésillements en bonus.

Bon, Chacha c’est l’heure de faire tourner une machine.

– « Coolos le programme 30 minutes, et en plus le linge sort tout chaud ! »

– « Ouais, mais il pue la mort, non? Est ce que ce serait parce que tu as mis le linge dans le sèche-linge? »

– « Oh ben machine à laver, sèche-linge, same same !!!! »

🚶‍♂️BALADE DANS LA VIEILLE VILLE🚶‍♀️

Dimanche 14 avril. Ah le traditionnel « Egg coffee » je vais enfin l’avoir !!!!!!! Et ça tombe bien car Cha et Jo ont repéré un p’tit café trop stylé, recouvert de post it : le Note Coffee.

Ben étonnamment, c’est super bon ! Un p’tit goût de Cappuccino/crème aux œufs mélangé au bon café vietnamien, c’est un régal ! Par contre, c’est ultra riche, donc je prendrais pas ça tous les matins non plus !

On arpente les ruelles étroites de la vieille ville à la recherche de vêtements « North fake ». De la bonne contrefaçon de North Face, mais finalement on achètera simplement un sac à dos d’appoint car on commence à être chargés maintenant !

Petit tour du côté de la cathédrale, pour récupérer nos vêtements commandés chez le tailleur…. Wahou, c’est trop beau, mais c’est surprise !

On enchaîne avec la balade autour du lac qui s’anime fortement le week end. Musique, danse, jeux de Dacau (la plume qu’on se fait passer comme un ballon de foot), marchands ambulants, spectacles de rue, y’en a pour tous les goûts.

🚇 LE P’TIT TRAIN DANS LA RUE 🚇

Y’a un truc très typique et insolite à faire à Hanoï c’est observer le train passer dans une rue où y’a de la vie. Ça c’est le moins qu’on puisse dire. Et ben c’est impressionnant comme d’un coup, à l’annonce du train, on remballe tout et on regarde passer le train.

Ce soir, on sort boire un coup dans le quartier animé et c’est très rigolo. Y’a du monde, de la joie, de la musique, de l’animation quoi. Et y’en a qui se reposent aussi…

Un p’tit coin tranquille

On rencontre une madame qui vend des fruits en les portant sur son épaule. Pauvre femme, avec son épaule creusée par le poids de tout ce qu’elle porte nuit et jour… On a testé et on a pas tenu plus de quelques secondes. Pour la peine, on repart avec des bananes pour alléger son fardeau. La nuit se termine avec un karaoké improvisé à la maison, merci les amis vous avez envoyé du rêve !

😝 FAUX DÉPARTS 😝

Lundi 15 avril. En allant chercher les croissants, je me retrouve dans la rue des poignées de porte, et la rue des lumières. A Hanoï, il y a 36 rues spécialisées comme ça, et on peut se promener pour les découvrir. On a pas fait les 36 mais quand même quelques unes d’entre elles.

Rue des lumières

Gros fail en allant au centre commercial pour le Décathlon référencé sur Google mais qui n’a pas encore ouvert. Dommage !!!!!!!! On se console autour d’un Banh Mi (sandwich) et d’une bonne crêpe chocolat/banane.

Mardi 16 avril. C’est le jour J, on doit dire au revoir aux copains pour explorer le grand nord du Vietnam. Pour l’occasion on se fait un gros brunch au Lifted coffee et puis finalement, on décide de repousser notre départ. On va récupérer nos passeports avec notre nouveau visa, et on prolonge d’une nuit.

Contents !!!!!!

Petit tour chez le mécano, puis dans un shop de téléphones, où j’en profite pour oublier mon casque, et oui ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de charloucherie. Evidemment, impossible de retrouver le lieu du drame, donc heureusement que Jo est là car j’hérite de son casque puisqu’il a rendu sa moto.

Mais qu’est ce qu’on a bien fait de ne pas partir ! Car on apprend qu’Antoine est à Hanoï !!!!!! Bon, il s’est fait voler son tel ce couillon, donc la communication n’a pas été facile facile mais on arrive à se capter pour se donner rdv demain matin, pour un 2ème brunch de départ !!!! (Antoine notre grand copain d’Australie avec qui on a voyagé à travers le désert notamment)

Mercredi 17 avril. Retrouvailles au QG, le Lifted coffee car c’est juste une tuerie, et là on kiffe !!!!!!!!

Yeah Yeah le José !

Bon, le temps d’un p’tit dèj est bien trop court pour profiter alors on repousse encore d’un jour notre départ. Tu parles d’un sacrifice ! On passe l’aprem en terrasse, les garçons picolent de la bière et on essaie tant bien que mal de faire changer les plans d’Antoine mais c’était difficile. On y a presque cru quand il a tardé à partir, avec la circulation et tout sauf que son avion avait du retard, donc il l’a bien eu ! Ah la la, on a pas tous la même notion du sacrifice…. #faispaslagueulejedéconne

Jeudi 18 avril. Cette fois-ci c’est le vrai départ mais on laisse dormir les copains et nous voilà en direction du nord est du Vietnam, pour une des boucles à moto qui va nous….émerveiller ! On va se recroiser les amis, c’est sûr !

On oublie pas notre slogan !

Découvrez encore plus de photos de la baie d'Halong ! RDV dans la Galerie Vietnam Central par la HCM Road

Un p'tit mot ça fait toujours plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :